RSS

La parade

« Il y a 2% qui font la parade, 8% qui la regardent et 90% qui ne savent pas qu’elle existe »

Une réunification est en cours au sein de nos cellules, de nos tissus et de nos organes. Ce processus est la résultante d’une suite de mutations enclenchées depuis déjà des mois. C’est en juillet que cela s’est précisé, lorsque l’ADN physique a emboité le pas à un alignement géométrique très simpliste mais physique. Loin de la 4D physique attendu et du paradis promis, cet alignement permet tout de même au corps de se fixer à cette nouvelle géométrie 4D après s’être débarrassé des empreintes, liens et autres résidus 3D qui subsistent, ce qui conduit à l’unité à l’intérieur de nos cellules.

Simultanément, pendant tout l’été, il y a eu repli au niveau des capacités de parasitage du système religieux, un processus qui est en cours depuis un certain temps déjà, accompagné par un début de repli du système financier. Début août, une intervention de désintégration a commencé au niveau du cervelet des reptiliens afin de mettre fin au contrôle mental sur les HA5D.

La parade

Ce processus d’alignement géométrique physique 4D a débuté chez seulement… 2% des HA5D, d’où la résurgence de cette phrase entendue il y a 30 ans lors d’un party d’étudiants au collège, rappelant que nous sommes trop peu nombreux à avoir entrepris la quête de l’ascension avec pleine conscience tout en essayant de convaincre un 8% qui n’a jamais souhaité consciemment s’engager.

L’alignement géométrique 4D chez ces 2% leur a permis de retrouver leurs mémoires personnelles (ou annales akashiques) et a provoqué deux basculements consécutifs dans une nouvelle réalité physique 3D unifiée au niveau cellulaire, les 26 juillet et 10 août. Les HA5D dont le processus n’est pas enclenché vivent ce basculement sans qu’il s’intègre à leur structure physique. Ce palier physique entre la 3D toxique et la 4D évite un choc physique aux HA5D. Difficile à décrire comment cela se passe. Tous les HA5D bénéficient du processus qui lui se retrouve uniformisé pour palier entre les premiers et les derniers. Ces basculements dans la nouvelle réalité physique 3D unifiée à l’intérieur de nos corps sont accompagnés de maux de tête et de tensions au niveau de l’élément feu, des méridiens correspondant et de la structure énergétique du corps en général. Nous atteignons à chaque fois un mini palier vibratoire dans notre corps ce qui provoque un basculement de conscience. Pour les 2%, cette nouvelle conscience s’observe personnellement, pour les 8%, cela peut éclairer des drames personnels. Pour les autres…impossible de savoir.

De manière plus technique, cette « reconfiguration géométrique » permet à la mitochondrie, que l’on retrouve à l’intérieur des cellules, de se débarrasser du contrôle de sa génétique qui empêche le plein déploiement de l’ADN des HA. En parallèle avec des interventions qui visent la désintégration du contrôle par les reptiliens.

Bonne nouvelle

Si nous étions 2% au début cela s’est nettement amélioré! En ce moment c’est environ 40% des HA5D qui sont dans une ou l’autre des étapes qui conduisent à la réunification cellulaire.

Et dès l’instant où l’alignement géométrique s’est complété chez les premiers HA5D visés, ceux-ci se sont retrouvés réunis via leur système de Pensées par une synchronisation, sans nécessairement en être conscient. Et les autres viennent les rejoindre au fur et à mesure.

Lorsque la désintégration du contrôle mental a atteint un certain niveau en août, les HA5D dans le processus d’alignement géométrique ont pu réintégrer leurs mémoires ancestrales (familles génétiques, d’âme et autres) bloquées depuis des lustres par ce contrôle. Celles-ci se manifestent au niveau des cellules sexuelles, de la génétique mitochondriale, du thymus et des gonades (ovaires, testicules), via le chakra #5. Ce qui cause (ou peut causer) des tensions sonores au niveau du système auditif. Par la suite, les mémoires ancestrales se matérialisent dans le tronc cérébral, le bulbe rachidien et les glandes surrénales, toujours via le chakra #5. Pour finir par le diaphragme, le système des méridiens et les cinq éléments. C’est ce qui conduit au processus de réunification comme telle au niveau des tissus du corps en général.

Rendu à ce stade, la réunification au niveau des organes se fait dans un ordre et une intensité qui appartiennent à chacun d’entre nous selon les empreintes que la vie 3D a laissées. La réunification s’accompagne (encore!) d’évacuation d’empreintes 3D et de liens toxiques logés au niveau des organes. Nous pouvons donc voir ressurgir de vieux problèmes de santé restés en suspens. Il est possible d’invoquer son Soi Supérieur afin de soutenir la désintégration de ces restes de vie 3D.

Il y a un repli de la conscience 3D et une perte du contrôle des reptiliens sur le monde 3D en général. Cela engendre des crises chez les parasites en vue de retenir l‘attention des HA, surtout au niveau personnel. La vitalité chez les hommes robot (HR), dont la santé est déjà hypothéquée, est en chute libre alors que d’autres se démarquent définitivement du lot par leur comportement agressif, la perte de logique, comme une absence d’intellectuel. Un peu difficile à décrire. Ces gens ont une mauvaise odeur qui se dégage d’eux, c’est parfois déroutant. Les portails organiques peuvent faire des crises émotionnelles, mais c’est leur terrain de jeu! Pour l’heure, les perles de lumière se font rares et se cachent dans leur coquille…

Plusieurs basculements dans une nouvelle réalité 3D unifiée à l’intérieur de nous ont eu lieu lorsque le processus a atteint une certaine étape collective qui le permet. Le 26 août, après la réunification au niveau tissulaire, le 28 après avoir atteint un stade dans la perte du contrôle par les reptiliens et le 1er septembre après une réunification des membres des familles d’âme (chez les HA5D en processus) au niveau de leur Soi Supérieur. Actuellement, il y a désactivation du voile 3D au niveau de la structure énergétique chez les HA5D qui ont atteint le processus de réunification au niveau tissulaire. Un basculement dans une nouvelle réalité physique 3D unifiée est donc en cours.

Si ces basculements dans une nouvelle réalité intérieure provoquent un basculement de conscience, cela se manifeste plutôt par des comportements inhabituels, des excès, des fuites, etc chez les HA5D peu conscients.. L’évacuation des empreintes peuvent laisser un goût amer dans les relations car très peu manifestent ou sont en mesure de manifester cette nouvelle conscience de façon éclairée ou intuitive, surtout parmi les 8% qui ne se sont pas engagés.

Finalement, même s’il y a 40% des HA5D dans une étape du processus, moins d’une dizaine de % ont terminé toutes les étapes jusqu’à aujourd’hui. Patience…

Léandre

7 septembre 2016

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2016 dans Uncategorized

 

Espace de liberté 7 juillet 2016

(Texte commencé le 12 juin…)

Le cycle infernal

Chaque moment d’extase est si court qu’il est inutile de s’en servir comme tremplin pour aller vers ses rêves, ses aspirations. Nous sommes dans une spirale si petite qu’il est possible de voir apparaître la suite terrifiante du processus au-devant. Alternance de déprime et de béatitude qui se succèdent à un rythme de plus en plus rapproché et qui laisse peu ou pas de place à une suite sur laquelle nous espérons nous poser pour nous reposer.

Espérer est inutile, planifier est inutile, oser est tout autant inutile. Faire ou ne pas faire n’est même plus la question. Être signifie ne plus être soi-même mais un outil à la merci d’une guerre qui ne nous concerne plus tellement elle se déploie à l’échelle infinitésimale tout comme mondialement. Nous sommes compressés comme des citrons. D’une part 3D, pour nous soutirer ce qui nourrit encore les parasites et d’autre part, 4D-5D pour nous faire évacuer ce qui attire les parasites!

Que reste(ra)-t-il de nous-mêmes?

Début juillet, la réponse à la question est tout ce qui nous inspire. Et l’inspiration vient d’une pulsion engendrée par notre ADN qui se déploie. Nous sommes en pleine mutation, mais cette fois-ci c’est une mutation douce qui laisse place à une lucidité de la conscience. Le monde 3D n’est plus à l’intérieur de nous comme jadis mais bien autour et l’espace entre les deux, notre corps et les aspects contrôlant du monde 3D, s’agrandit.

Oh! Mais il y a bien encore des empreintes 3D dans nos corps qui sont en cours de désintégration, laissant des petits arrière goûts amers. Il y a de moins en moins d’entraves dans nos jambes pour avancer et faire avancer. Quelques vertiges ici et là, symptômes de grippe ou de gastro…

Marcher dans le monde n’a plus la même signification, car cette démarcation entre nous, les HA5D conscientisés et les autres quel qu’ils soient, est bien perçue. La réponse de l’entourage est immédiate. Nous pouvons naviguer la tête haute et le regard perçant, car il y a cette espace libre. Ce début de liberté.

Beaucoup de HA5D ne sont pas encore au faîte de cette lucidité qui est pourtant disponible. Mais encore faut-il y avoir « travaillé » pour y parvenir. Travailler n’est pas vraiment le mot, efforts pour s’éveiller et se surpasser accompagnés bien souvent par la souffrance de ne pas être reconnu ou bien de constater que les autres HA5D ne perçoivent pas l’illusion du monde 3D.Comme la conscience de tous et toutes n’est pas au même niveau de lucidité, disons-le comme ça, c’est au final ce qui se dégage de ceux et celles, qui ont une présence lucide plus marquée, qui rejoint les autres moins « présents ». C’est ce que nous « dégageons » au niveau de la conscience éveillée qui illumine, même pas notre ADN, même pas notre énergie mais vraiment cette conscience libérée du contrôle mental. Dans un sens, nous avons donc transcendé le monde 3D au niveau de la conscience.

Donc, les moments de grande lucidité de plus en plus longs sont maintenant davantage perceptibles par les autres quel qu’ils soient. Autrefois, cela posait problème car nous étions encore à la merci des parasites qui nous ciblaient (inconsciemment) pour nous faire la vie dure. Mais plus maintenant. C’est l’heure de se déployer. Et allègrement. Pour ceux et celles qui souhaitent le faire. Mais nous avons aussi tout le loisir de nous assoir et d’observer, ou bien de marcher à contre-courant, ou même avec les parasites. Tant que nous demeurons dans cette lucidité, rien ne peut nous arriver.

C’est tout, banal n’est-ce pas?

Bref retour…

Mai et juin auront été des mois de souffrance mentale en lien avec la libération de notre conscience. Le système religieux étant responsable de maintenir un contrôle sur la conscience et le mental, c’est sur ce système principalement que s’est opéré et s’opèrent encore les nombreuses déconnexions, désintégrations, neutralisations. Ce qui a provoqué des distorsions dans notre environnement. Ces deux mois sont à oublier pour la plupart d’entre nous. Retour de vieilles histoires réchauffées. C’est maintenant le moment d’évacuer cet espace libre de tous résidus passés, si jamais il nous en reste.

De leur côté, les portails organiques (PO), les hommes robots (HR) et les reptiliens perdent la guerre, ils sont essoufflés et se retournent contre eux. Et depuis mai, des HA3D sont passé d’une structure énergétique 3D, à 4D pour finir avec une structure cristalline 5D et cela en quelques semaines.

Oui le monde 3D continue mais avez-vous remarqué votre différence dans ce monde? Nous (re) prenons notre place sur cette terre afin de basculer dans une 3D physique unifiée, bien temporaire, avant de passer en physique 4D. Un peu comme un sas, un entre deux respirations, possiblement pour enfin réaliser ce qui avait été prévu selon nos choix personnels. Pour enfin pouvoir dire, voilà! C’est fait! Un genre de satisfaction personnelle.

Pour les HA5D conscientisés, le pire est passé, nous savons où poser les pieds dorénavant. Pour les autres HA5D, non conscients du processus, des soubresauts risquent de les tirer de leur illusion. Tout comme pour les HA3D (oui il y en encore) et dans leur cas, cela risque d’être plus difficile.

Mais difficile de prédire…le niveau de difficulté! Tout se passe et se transforme dans l’instant et nous y allons de découvertes en surprises. Personnellement, j’ai la sensation que je m’en sors et plus grand-chose ne peut m’arriver. Je suis confortable dans ma vie physique même si elle ne ressemble pas à ce que j’ai toujours rêvé. Ce n’est que le début et c’est maintenant que nous avons « l’espace autour de nous », l’espace libre entre nous et le monde 3D, pour déployer, même à petites doses, ce qui nous anime.

Je travaille dans un commerce de la promenade Masson à Montréal, venez me dire bonjour si vous passez dans le coin!

Léandre

6 juillet 2016

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 juillet 2016 dans Uncategorized

 

Bienvenue en 4D cellulaire! 2 mai 2016

Dans le dernier bulletin de mi-avril, je faisais état de liens vibratoires 3D en cours de désintégration, responsable du conditionnement. Dans les jours suivants alors que ces liens n’étaient pas encore complètement disparus, le processus s’est poursuivi avec la désintégration de liens énergétiques 3D logés dans notre structure énergétique (méridiens, chakras, les 5 éléments) principalement mais aussi d’autres aspects plus sensibles de nos corps comme le système nerveux entre autre.

Le processus entourant la désintégration de ces liens énergétiques n’aura pas été de tout repos pour notre structure énergétique qui s’est retrouvée assez régulièrement déstabilisée et sous tension, provoquant des malaises. Pendant cette période, qui a duré près d’une dizaine de jours, le corps a été envahi par des frissons en continus causés par une perturbation de l’élément feu. Ainsi, nous avons eu l’impression d’être constamment fiévreux avec la peau sèche. Ce qui a donné lieu à des crises de gratouille à n’en plus finir!

Lorsque les liens vibratoires ont été désintégrés, voilà que nous sommes entrés dans un nouveau processus, une nouvelle ère de matérialisation. Entre deux périodes de malaises qui nous alourdissent le corps (causé par la désintégration des liens énergétiques et des ajustements), nous avons des moments de lucidité et de perception qui diffèrent de ce que nous avons eu l’habitude de vivre. Et cela se produit lentement, au fur et à mesure que le processus nous libère des liens toxiques avec le monde 3D.

En peu de temps, j’ai constaté que mes données d’observation se rapprochaient davantage de l’aspect physique du corps et non plus seulement dans les sphères vibratoires et énergétiques. Difficile d’y croire quand je teste un basculement physique du corps dans le courant vibratoire de l’abondance, car du coup ça ne change rien à la situation physique, du moins pas encore. Mais dans la perception, oui. La perception est énergétique. Ce que nous captons c’est la position énergétique dans laquelle notre corps physique évolue. Parce que notre perception est maintenant en 4D étant donné la disparition des liens énergétiques qui nous maintenaient en 3D.  Tout cela se passe uniquement au niveau du corps. Nous sommes toujours dans un environnement physique 3D, à ne pas douter! Mais, ce n’est pas terminé pour la perception 4D, cela ne fait que commencer. Car…

Il y a eu matérialisation en 4D du thymus. Celui-ci, dans le jargon médical est responsable de l’immunisation. C’est là que se fabrique une partie des « petits soldats » qui sont nécessaires à la protection du corps contre les intrus. Maintenant, il est aussi responsable de protéger la régénération du corps. Dans le processus de falsification imposée à nos corps d’humains-âmes, notre thymus a vu son rôle inversé et a été affecté à la destruction des éléments en cause dans la régénération, rendant impossible celle-ci. Comme une maladie auto-immune. Pendant le basculement du thymus de 3D à 4D, une intense douleur s’est manifestée au sternum supérieur, pour moi. Gorge sèche, tension à la ceinture scapulaire (entre le cou et le torse).

Par la suite, quelques jours plus tard, 3 autres éléments importants dans la régénération du corps ont aussi basculé et se sont matérialisés en 4D : la génétique mitochondriale (la mitochondrie est incluse dans chacune des cellules et est responsable du cycle de la cellule), la glande pinéale (active la puberté), les gonades (cellules sexuelles de reproduction qui contiennent le mode d’emploi à la régénération). Comme prélude à ces matérialisations, un basculement vibratoire en 4D au tronc cérébral a eu lieu dans la 2e semaine d’avril. Lieu de contrôle absolu entre HA et reptiliens, le tronc cérébral en 4D permet à l’ADN physique de procéder tel que prévu selon ses gènes d’origine et surtout, de retrouver ses mémoires (du Soi Supérieur, ancestrales personnelles et collectives). Ces mémoires étaient déjà présentes dans le thymus depuis la mi-mars. Le thymus, une légion de chevaliers protecteurs…

Tout cela pour dire que maintenant tous les éléments sont en place pour que nos corps soient prêts à être régénérés. Ne signifie pas qu’ils passeront en mode jeunesse éternelle!!! Déjà d’arrêter de vieillir serait apprécié. Quand je pense qu’une telle structure complexe, comme nos corps, ne dépasse pas souvent 85-90 ans, c’est à se poser de sérieuses questions. Tel a été le début de ma quête : « Pourquoi cette tortue peut vivre 300 ans et pas moi??? ». Hormis le fait qu’une tortue ne se stresse jamais!

Les derniers jours d’avril ont été pénibles du fait qu’une période intense d’intégration et d’ajustement du corps a été nécessaire après toutes ces désintégrations. Nos corps ont donc commencé à passer en physique 4D, à petites doses. Tout cela provoque des changements et ça grafigne dans le corps, en continue.

Nos vies ont-elles vraiment changé? Rendu ici, ça dépend des gens et des codes génétiques particuliers qu’ils portent ou non. Physiquement, je ne constate rien, je suis fatiguée comme d’habitude, c’est plutôt ma perception de ma position dans le monde physique qui change. Comme une assurance que c’est cela, que c’est là. Le doute se dissipe. Le contact physique avec la 4D est commencé. Le mental doit aussi s’ajuster à cette nouvelle perception intuitive qui relève des dimensions supérieures.

Au niveau de la terre, des liens énergétiques se sont désintégrés et cela concerne l’alignement géométrique 3D qui soutient tous les systèmes et le fonctionnement du monde falsifié dans lequel nous sommes (presque plus) prisonniers, ainsi que le temps (passé, présent, futur).

Tout se passe dans l’ADN qui peut maintenant transmettre dans nos corps, la réelle version de nous-mêmes. Toutes nos cellules peuvent se convertir!

Soyez sans crainte, si rien de tout cela ne semble vous toucher, sachez que vous finirez par y goûter, d’une quelconque manière.

Léandre

2 mai 2016

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 mai 2016 dans Uncategorized

 

Le nombril du monde

Un drôle de titre qui en dit long.  Dans la catégorie désintégration actuelle des contrôles et conditionnements 3D, la palme revient sans doute au conditionnement vibratoire logé dans l’abdomen des humains-âmes. Juste les humains-âmes. Pas les portails organiques (PO), ni les hommes robots (HR). Ce conditionnement provient du tronc cérébral des reptiliens. Sans qu’ils le sachent, ils entretiennent, par des courts circuits vibratoires et autres liens toxiques, la peur. Uniquement chez les humains-âmes…

Depuis le 8 avril dernier une déconnexion est en cours du côté des reptiliens au niveau de leur tronc cérébral. C’est ce matin que j’ai compris le lien important que cela avait avec nous, les humains-âmes. Le fameux lien entre tronc cérébral des reptiliens et l’abdomen des humains-âmes prend ici tout son sens. Dépendamment de notre histoire personnelle, la peur se colore selon les situations spécifiques.

Par exemple : la peur du manque pour tous les humains-âmes a toujours été présente sachant que le monde a été conçu par et pour des parasites, ceux-ci récoltant les meilleurs emplois, dans des postes de contrôle et de décision. Les humains-âmes doivent donc composer avec ce qui reste et la peur d’en manquer. Hier, j’ai perdu mon emploi avant même d’avoir commencé! Promesse d’engagement non tenue après 3 semaines à attendre l’entrée en poste. Cela coïncide avec le début de la désintégration de ce conditionnement vibratoire dans l’abdomen des humains-âmes. Depuis, J’ai mal au ventre et avec « raison », la peur de me retrouver à la rue a ressurgi. Ça ressemble à la gastro. Une gastro spirituelle.

Maintenant, quelles sont vos peurs? D’ici la fin de semaine, la désintégration de ce conditionnement vibratoire de la peur se poursuit. Nous allons être confrontés, de façon individuelle, à nos peurs les plus profondes parce que ce conditionnement s’active avant de mourir et cela nous met en pleine face comment il nous a maintenu dans cette souffrance et comment il cherche encore à entretenir la division et la mort lente dans nos vies. Comme un virus qui propage des spores au moment d’être anéanti, s’assurant une continuité. Mais c’est juste une impression.

Voici la liste des objectifs de ce conditionnement vibratoire 3D logé dans l’abdomen des humain-âmes, soit :

EMPÊCHER :

La matérialisation physique qui relève de notre structure génétique 4D d’humain-âme à l’aura cristallin (HA5D),

Toute communication télépathique active entre nous,

Toute communication avec les mémoires de notre Soi Supérieur et les mémoires ancestrales,

Tout basculement de conscience et de perception au-delà du 3D,

L’élaboration du système Géométrie Sacrée et son alignement géométrique dans le champ cristallin,

La synchronisation  et la connexion du système de pensées entre chaque HA5D,

Les systèmes Réalité, Matérialisation de l’Âme et Matérialisation de l’Abondance et l’Intuition de se concrétiser.

Rien de moins.

Voici les tableaux des systèmes auxquels je réfère et que j’avais trouvé il y a tout de même un bout de temps. Je me suis toujours demandée quand cela allait servir et bien cela ne devrait plus tarder.

Je ne vous cache pas que je suis très fatiguée. Cette sensibilité énergétique au début s’est étendue au niveau vibratoire. La moindre présence vibratoire 3D me dresse les cheveux sur la tête. Je ne sais plus comment vivre. J’espère juste que cette désintégration en cours du conditionnement à l’abdomen va laisser place à plus d’opportunités 4D-5D, car pour l’heure, je n’ai pratiquement plus aucun point de repère pour me maintenir les deux pieds sur terre.

Léandre

13 avril 2016

chakras 1ère partie

Chakras 2e partie

Chakras 3e partie

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 avril 2016 dans Uncategorized

 

Essorage en cours

Cela fait bien 3 ou 4 fois que je reprends ce texte en cherchant une hypothétique ligne directrice. Nous sommes toujours dans un processus de désintégration d’éléments 3D qui s’articulent encore dans certains aspects de nos corps. Mars a été le mois de la désintégration des fragments (virus vibratoire, énergétique ou physique) et depuis l’Équinoxe, c’est la structure énergétique qui est perturbée par la désintégration de certains de ces fragments logés sur des points méridiens. Provoquant tensions et sensations d’être grillé par un courant électrique. Mais essayons de bien dormir quand même…
La structure énergétique comprend tous les méridiens, les chakras du corps, les cinq éléments (feu, terre, eau, bois, métal) permettant la libre circulation des énergies 4D dans tout le corps. À noter, le méridien vaisseau gouverneur qui longe la colonne vertébrale en passant par le dessus de la tête jusque sous le nez. De nombreux vieux fragments y avaient élu domicile. Vieux parce qu’ils étaient là depuis longtemps et avaient une fonction précise, laquelle? Pas tout à fait sûre. Toutefois, certains problèmes qui perduraient depuis longtemps sont subitement disparus après la désintégration de ces fragments. Cela s’applique aussi aux animaux de compagnie.
Avec avril, cette perturbation de notre structure énergétique s’est accentuée causée par la désintégration de différents aspects d’un système vibratoire majeur dont le rôle était le contrôle mental de tous. Un peu complexe, ce système fonctionnait grâce à des courts circuits vibratoires à différents endroits dans le corps, non pas dans le mental, ni systématiquement dans le système nerveux central (tronc cérébral, bulbe rachidien, etc.). Ce système était utilisé par la religion, la politique, les finances, etc. Sa désintégration a créé une brèche qui va s’élargir au fur et à mesure que l’éveil se précise dans la population. En même temps, les parasites, pions manipulés de ce système vibratoire, perdent de cette capacité à faire croire et à cacher. Le scandale des Panama Papers survient en plein dans ce processus. Ici au Québec, d’autres révélations troublantes qui touchent le gouvernement en place nous montrent en pleine face que leur façon de faire ne fonctionne plus. Eux même en sont surpris.
En ce moment, les parasites subissent défaites par-dessus défaites. Leur modus operandi est dévoilé, visible. Des déconnexions sont en cours chez les parasites au niveau de leur système nerveux central et de façon spécifique chez les hommes robot (HR), responsable d’être un liant dans la population. Difficile à décrire, comme des vecteurs du contrôle mental. Ils provoquent tellement de courts circuits vibratoires qu’une intervention était de mise pour neutraliser ces courts circuits avant leur désintégration en bloc, cela aurait pu causer un chaos dans la psyché des HA5D.
Depuis plusieurs jours, frissons, maux de tête, troubles digestifs, mes chats vomissent. Par contre, je dors! Signe que ma structure énergétique se rétablit. Ces symptômes varient en intensité et selon le moment, dépendamment de l’état de la structure énergétique (actuellement en régénération) de chacun.
Tout s’est passé au niveau vibratoire depuis début avril surtout avec la découverte pour moi de ce système de contrôle mental. Une surprise de taille comme un « Jack in the box ». Les parasites (reptiliens, HR et PO) semblent ne pas en avoir fini de nous surprendre. Et à bien y penser, que cela se passe en douceur est une bonne chose, le choc aurait été trop grand.
Cela se passe à une telle vitesse en ce moment qu’il est difficile de s’en tenir à une seule idée quand vient le temps d’écrire un texte. Tout s’entrechoque et se bouscule. Je souhaitais informer mais je ne sais pas par quel bout commencer!
Par ailleurs, des erreurs d’aiguillage sont possibles. Les parasites étant convaincus de leur mainmise sur ce monde, ils provoquent des situations qui peuvent dégénérer parce que leurs connexions ne sont plus ce qu’elles étaient. Ils veulent provoquer une petite crise, en récolte une énorme, ils perdent contrôle. Mieux vaut ne pas se laisser conduire par eux. Gardons nos distances. Dommage pour Jean. Salut, salut!

Léandre
8 avril 2016

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 avril 2016 dans Uncategorized

 

Émergence

Février est pénible d’un point de vue individuel. Depuis le début du mois, nous sommes confrontés à une perte d’émotivité qui nous laisse avec cette sensation très désagréable d’être distant avec tout ce qui nous entoure. Habitués de vivre avec des émotions constantes, cette absence de charge émotionnelle est surprenante. Cela se traduit par une perte d’intérêt pour tout ce qui se passe même dans nos vies personnelles malgré nos tentatives pour réanimer nos goûts et attraits. Nous passons d’un sujet à un autre. Pendant un bref instant nous avons l’impression d’avoir trouvé notre voie, nous nous investissons et en peu de temps qu’il n’en faut, voilà que l’intérêt se dissout. Une journée débute avec de bonnes intentions, nous voilà enjoués, motivés, dans l’action et dès l’instant où c’est accompli, cela s’éloigne comme un radeau à la dérive. La journée même ou le lendemain nous nous retrouvons dans un vide inexplicable.

Cette dernière semaine a vu apparaître et disparaître des intentions de carrières, de vies de couple, de voyages, etc. Tout cela, provoqué par un processus de désintégration de fragments logés dans nos corps, suivie d’ajustement du corps à ces désintégrations massives, puis complétée par une période de vide. Ces étapes se succèdent depuis début février.

Lors de ces désintégrations, nous sommes confrontés aux différents aspects entretenus par ces fragments. Pensées négatives, colère contre des proches, conflits, peur du manque, etc. Ces fragments étaient nourris par les reptiliens, via leur propre fragment « maître » logé dans leur structure cérébrale (comme un ordinateur central). Les reptiliens n’avaient donc aucun contrôle sur ce qui se passe, ils étaient eux aussi programmés et encodés et ces codes voyageaient d’un fragment à l’autre, peu importe dans quel corps ils se trouvaient.

Parmi les interventions  en février, citons le processus de séparation entre les humains-âmes et les parasites (portails organique PO, hommes robots HR et reptiliens) qui s’est accentué, ce qui a contribué à cette sensation d’être de plus en plus déconnectés de ce monde. D’autant plus que de nombreux fragments étaient logés dans la partie la plus ancienne du cerveau : bulbe rachidien, tronc cérébral (cerveau reptilien) et cervelet.

Entre le 11 et le 19 février nous avons donc été libérés de l’encodage systématique d’une structure cérébrale (des reptiliens, HR et PO) à une autre (des humains-âmes) qui alimentait surtout des formes pensées provoquant des charges émotionnelles. Il ne sert à rien de faire la liste de toutes les nombreuse interventions observées en février sachant qu’elles avaient toutes le même but, nous libérer du contrôle émotionnel. Un travail intense a été réalisé sur la structure cérébrale des parasites afin de mettre un terme au contrôle des humains-âmes.

La désintégration d’un voile s’est complétée, le 19 février, au niveau du mésencéphale (élément du tronc cérébral) des HA5D, ce qui nous a permis, le lendemain, de basculer au niveau de la conscience, la levée du voile provoquant un éveil, une lucidité. Mais la conscience 3D n’est toujours pas désintégrée, elle nous habite encore, dans notre plan mental, mais à moindre dose.

Toutes ces interventions ont créé une tension en continue tout le long de la colonne vertébrale jusque derrière la tête, bienvenue dans le club des étourdis!!! Douleurs à l’oreille interne, maux de tête et j’en passe. Malgré tout, cela s’estompe tranquillement, le changement de conscience semble s’opérer graduellement. L’hypothétique basculement cité dans le bulletin précédent est en cours, nous n’avons juste pas la mesure et l’étendue du processus, tant et aussi longtemps que ce monde 3D sera dans notre champ de vision. La perception inversée de la vision a tout à voir avec ce monde. Mais il est trop tôt pour en élaborer la compréhension. Toutefois, certaines sensations au niveau de la couronne de la tête, relèvent directement de la localisation des nerfs optiques dans le crâne et non des chakras #6 et #7. Autrement dit, le système visuel a été lourdement encodé.

Il est fort possible aussi que les portails organiques (PO) basculent dans une réalité qui ressemble davantage à leur structure génétique, énergétique et cérébrale. Les contacts encodés ont aussi été désintégrés entre reptiliens, HR et PO. Ce qui va peut-être donner une chance aux PO d’évoluer dans un contexte propre à eux. Ils doivent acquérir le chakra #7 afin d’entrer en contact avec les plans supérieurs. D’un autre côté, l’absence de ligne directrice chez les parasites, les encodages sont disparus, pourrait donner suite à un cafouillage dans le monde 3D. De façon générale, les événements publics n’ont pas été si pénibles ces derniers temps, c’est plutôt à l’échelle « humaine » individuelle que cela s’est opéré.

À la vitesse que cela se déploie en ce moment, il ne sert plus à rien de se poser des questions, de tenter de diriger ou d’intenter quoique ce soit. Se fier à son intuition, non pas nécessairement l’intuition viscérale ou du cœur mais celle plus haut, là où système visuel et chakra #6 se rejoignent. L’intuition se déplace tout le long de la ligne des principaux chakras. Maintenant que notre structure cérébrale est libérée des encodages reptiliens, l’intuition peut s’élever. Reste juste le plan mental à se libérer de la conscience 3D et des intentions qui s’y rattachent. Alors, intuition et chakra #7 vont se fondre dans et avec la conscience supérieure.

Léandre
24 février 2016

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 février 2016 dans Uncategorized

 

Petit récapitulatif des interventions 24 janvier 2016

Un lecteur m’a demandé de mettre en tableau les différentes interventions en cours.

J’ai d’abord pensé que je devais surtout expliquer ces interventions étant donné qu’il y en a au niveau du monde 3D et aussi sur les HA5D. En termes d’intervention, je veux cibler le déploiement des codes qui sont libérés au fur et à mesure que sont désintégrés les éléments reptiliens. De même, au fur et à mesure que nos codes sont libérés, la vibration supérieure qui en découle augmente, ce qui a pour résultat une plus grande efficacité à la désintégration des éléments du monde 3D. Cela occasionne des revers du côté des reptiliens qui sont programmés pour survivre le plus longtemps possible et du côté des HA5D, des symptômes diverses.

Ces codes appartiennent au monde qui existait avant l’arrivée des archontes et leur programme de destruction. Codes d’ADN des êtres vivants, codes au niveau de la terre, du système solaire (tiens! On nous annonce une 9e planète…). Ce déploiement de codes nous permet de retrouver nos origines. Et nos origines (et leur vibration) sont dans ces codes d’ADN tout simplement. Ils n’apparaissent pas à 11 heures 11, le 11 du 11… Ils sont là!

Tout comme le soleil est derrière les nuages et il n’apparaît pas subitement dans le ciel parce que les nuages se dissipent. D’où mes appréhensions concernant les canalisations qui diffusent de beaux messages de la source et qui annoncent l’activation de codes à telle jour et telle heure. Tout comme ces messages culpabilisant qui disent que si nous voulons améliorer nos vies, nous devons travailler à purifier nos façons de penser. Même nos pensées ont toujours été contrôlées.

Le programme général des archontes devait être mal planifié car son cycle tire à sa fin sans que les reptiliens, les hommes robots et les portails organiques en soient vraiment conscients. Ils font partis du programme, ils ont des codes spécifiques à leur génétique leur conférant des rôles précis. En ce moment la destruction de leurs codes les laisse pantois, ils perdent de cette influence nécessaire au contrôle.

J’avais cessé de comptabiliser les « interventions » depuis un bout de temps, me contentant de noter quelques éléments par ci par là et le changement provoqué. D’ailleurs, pendant l’année 2015, je n’ai pas beaucoup publié. Mais cette accélération de fin d’année 2015 m’a encouragée à recommencer à noter quelques données supplémentaires. Je m’étais même imaginée que je pourrais noter ces changements en photos. Mais de ce côté, j’ai été déçue. Il semble que ce ne soit pas pour maintenant que l’on puisse voir de façon détaillée et en continue le processus en cours.

Voici les observations depuis Noël. Il y a des trucs que je ne saisis pas moi-même et comme il me manque peut-être bien d’imagination pour nommer ces nouvelles informations de façon précise, je me permets de le spécifier.

25 décembre 2015    Début d’une reconfiguration de notre système (structure) énergétique général(e), précédée d’une désintégration d’éléments 3D dont j’ignore la nature. En vue de nous préparer à un basculement dans une nouvelle réalité physique terrestre. Reconfiguration terminée le 6 janvier.

1er janvier 2016       Début d’une coupure des liens physiques entre les parasites et les HA5D.

4 janvier                Ancrage des HA5D en vue du basculement. Début d’un désalignement de la structure physique du monde 3D. (Début de la crise entre Arabie Saoudite et Iran, chute des bourses chinoises). Ancrage terminé le 6 janvier.

5 janvier                Début de la désintégration des systèmes religieux et financier ce qui provoque des distorsions dans l’environnement.

6 janvier                Début d’un alignement entre le corps physique des HA5D et nouvelle réalité physique terrestre. Alignement terminé le 11 janvier.

10 janvier               Ajustement dans le corps des HA5D en lien avec processus qui les concerne et la désintégration des liens avec les parasites. Cet ajustement consiste à la désintégration de cicatrices logées principalement dans le cou : cervelet, tronc cérébral, bulbe rachidien, atlas, axis, muscles, etc. Ajustement en cours mais de façon non continue.

12 janvier               Début de la désintégration de la conscience 3D au niveau du mental des HA5D. Ajustement du mental en cours mais non en continue. D’où probablement des remontées de pensées inhabituelles sporadiques.

13 janvier               Pour les HA5D, début du « dés ancrage » physique du monde 3D et de la perception du monde 3D. Fin le 17 janvier.

15 janvier               Désintégration des distorsions 3D accumulées dans l’environnement.

16 janvier               Début d’une quelconque intervention sur la structure physique des reptiliens, système nerveux central et énergétique, ce qui provoque d’autres distorsions. Une autre quelconque intervention débute sur le système énergétique des HR dont j’ignore le but et le résultat et qui se termine le 19 janvier.

19 janvier               Un basculement dont j’ignore la nature est en cours au niveau du tronc cérébral et de façon spécifique au mésencéphale des reptiliens, HR, PO et certains HA. Ce processus pourrait mettre fin au contrôle mental sur les HA5D.

20 janvier               Je teste une désintégration dans le monde 3D en lien avec le processus de la veille. Mais c’est seulement le 22 janvier que je constate que des empreintes logées au tronc cérébral de tous les HA5D sont en cours de désintégration. Le tronc cérébral étant la porte d’entrée du contrôle mental.

24 janvier               Une intervention en cours, une matérialisation au niveau de la terre qui vise un basculement de l’axe de la structure physique du monde 3D. Prévu début février?

Chaque moment de désintégration dans le corps des HA5D est aussi des moments difficiles car le processus s’opère en conscience. Il est possible de percevoir les formes pensées reliées à ces empreintes souvent accompagnées d’émotions. Ainsi, nous pouvons constater, avec parfois beaucoup d’effroi, comment nous avons été manipulés dans nos relations personnelles, familiales et même à l’échelle plus vaste. Par des patterns récurrents appelés karma. Cela peut nous conduire à la déprime.

Je constate ce matin qu’un tremblement de terre a eu lieu en Alaska, de 7,1. Un prélude?

Évidemment tout ceci n’est qu’observation, je ne possède pas la vérité absolue mais je me dis que ces informations peuvent en croiser d’autres et offrir quelques réponses à ce que nous vivons.

Léandre

24 janvier 2016

PS : Les textes en rouge signifient que le processus est toujours en cours. Désolée pour la mise en page, ça veut jamais sortir comme je l’écris.

 

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 janvier 2016 dans Uncategorized