RSS

Archives Mensuelles: février 2013

Les points de repère dans le corps physique

Les points de repères sont tout simplement des portes d’entrée, plus spécifiquement, des points d’intégration dans le corps physique pour les Énergies provenant des plans supérieurs ou encore le siège pour l’installation et la mise en fonction de certaines facultés extrasensorielles en développement chez les humains-âmes en énergie et physique 4D.

Quelques points de repère du corps physique, versus Énergies ou facultés.

Plexus solaire                                            Énergies Lumière du Soleil.

Le système nerveux central                      Énergies des Étoiles

Les méridiens                                            Énergies Lumière de la Source

Chakras                                                     Énergies cristallines de la Source

Glande pinéale                                          Énergies de l’âme, en lien avec le Soi Supérieur
(La porte des Étoiles, l’ouverture vers les mondes infinis)

ADN physique                                           Autres incarnations de l’âme et ligne du temps personnelle

Thalamus                                                  Conscience multidimensionnelle

Hypothalamus                                           Télépathie

Système psychique                                   Création personnelle

Circulation de l’énergie entre les chakras Courant de l’abondance

Glande pituitaire                                         Intuition

Géométrie originelle                                   Capacité d’expansion
(Véhicule de lumière)

À venir : points de repère pour la fréquence de communication de la matrice existentielle.

Les points de repère ou d’intégration dans le corps physique causent des symptômes physiques désagréables lorsque qu’ils sont en déséquilibre électro magnétique. Leur capacité d’intégration des polarités positive et négative doivent être parfaitement au point 0. C’est comme vouloir entrer dans une maison par la porte tout en se frappant sur le cadrage…d’un côté c’est (+) et de l’autre c’est (-). Le seul moyen d’y arriver sans se faire mal c’est d’être au point 0, au centre.

Mais tous ne sont pas en train de nous causer des sueurs! Actuellement deux points d’intégration dans le corps sont en cours de s’équilibrer soit le système nerveux central et le plexus solaire. Les autres ont déjà atteints leur équilibre. Certains,  plus facilement que d’autres, dépendamment du type d’énergie qui y circule.

Comme nous sommes constamment bombardés d’Énergies Lumière du Soleil, le plexus solaire est fortement mis à contribution et nécessitera davantage de temps pour atteindre la perfection dans l’équilibre. Davantage que le système nerveux central, qui reçoit une dose moins régulière d’Énergie des Étoiles. Et quand je parle de temps, ce n’est pas le temps linéaire mais le temps en synchronisme (passé, présent et futur dans le même espace, la même dimension vibratoire, soit la 4D).

Mais quand même, pas avant ce printemps pour un plexus solaire parfaitement en équilibre, patience!

Je soupçonne que nous subissons des pressions énormes provenant des plans supérieurs pour nous activer davantage à intégrer plus d’énergie. J’avais noté au lendemain du 21 décembre dernier que quelque chose, une force invisible, nous avait retenu ou avait dévié ou empêché le processus de transformation de s’accomplir. Il y a des énergies à rattraper!

Depuis quelques semaines, je ressens une telle pression autour de nous que nous avons de plus en plus de difficulté à fonctionner. Des liens de communication ont été rétablit avec nos autres incarnations de l’âme, par l’entremise de l’ADN, et tous les humains-âmes en 4D par l’entremise de la matrice existentielle. C’est sûr que la dissolution des voiles de l’oubli, ça aide.

Nous n’avons plus de temps pour nous reposer, c’est non-stop! Il semble y avoir tellement de données à intégrer que les symptômes responsables dans le processus d’intégration se sont mêlés aux symptômes d’évacuation des mémoires. Maintenant que les mémoires sont évacuées, les symptômes d’intégration en lien avec les points de repère ont pris toute la place, combinés aux symptômes associés à l’ajustement du corps physique aux nouvelles données de l’ADN physique. Ces ajustements ont débuté suite à la reconnexion du début février.

La première quinzaine de février ressemble à une cuisson au presto!

 
 

Les autres incarnations de l’âme

Je souhaitais préciser ce que j’exprime ainsi étant donné les nombreuses définitions qui existent concernant l’âme.

Ce que j’appelle le Soi Supérieur est unique à chacun car inclus dans le champ d’énergie personnel, pour certaines personnes c’est ce qui est nommé l’âme individuel. Cet élément est le moteur personnel qui alimente le champ d’énergie et le corps physique avec les énergies pures provenant du monde cristallin. Le Soi Supérieur tout comme le champ d’énergie et évidemment le corps physique font partis de ce que j’appelle le « monde carboné humain ». À base de carbone. Malgré que le Soi Supérieur soit dans une dimension très fluide (10D à la 12D), il est quand même un élément du monde carboné humain.

Quand je fais référence à l’âme dans mes textes, le Soi Supérieur n’est pas concerné. Je réfère plutôt à une énergie provenant du monde cristallin mais localisée à la périphérie du monde carboné, à mi-chemin entre les deux dans un espace que j’appelle le pré-cristallin, de la 14e à la 16e dimension.  Dans cet espace, l’énergie prend plusieurs formes. Ce sont des familles d’énergie et chaque famille alimente plusieurs incarnations, pas nécessairement en même temps, ni dans le même lieu géographique, ni même dans des conditions de vie semblables.

Personnellement, je fais partie d’une famille d’âme avec, présentement 12 incarnations. Il n’y a pas si longtemps nous étions 13, mais une personne a perdu contact avec l’énergie de la famille d’âme. C’est le Soi Supérieur qui fait le lien entre l’âme et le corps physique en « adaptant » l’énergie à la forme carbonée. Si le Soi Supérieur ne peut faire son travail de communicateur, le corps ne reçoit pas l’énergie de l’âme. Malheureusement, beaucoup d’humains-âmes sont demeurés en énergie 3D, hypothéquant leur Soi Supérieur. Et, ainsi, de nombreuses incarnations ont perdu contact avec leurs frères et sœurs d’âme. Seules les incarnations en 4D sont reliées entre elles.

Voilà ce que je veux exprimer par autres incarnations de l’âme. Dans mon entourage, il y a des jumeaux qui sont effectivement deux incarnations de la même âme. Mais le contraire peut être vrai.

Comment reconnaître une autre incarnation de l’âme sans sombrer dans les désirs physiques d’unité? Ce sont les touts petits qui ont la réponse car ils sont naturellement attirés vers les autres incarnations de leur âme. Ainsi le bébé de 2 ans n’a de yeux que pour son oncle, un grand jeune homme qui termine sa phase d’adolescence sans trop savoir aborder sa vie d’adulte et qui se demande pourquoi bébé le regarde avec des yeux pétillants de joie! Une paire d’incarnation pour âme originale!  Moi aussi je pétillerais des yeux si j’avais une autre incarnation de mon âme en face de moi!

Pour les gens avisés, c’est à l’intérieur de soi et par l’intuition que se trouve la réponse car l’autre incarnation inspire paix, sécurité, expansion, plénitude et j’en passe. Et ce n’est pas nécessaire d’être en contact physique avec eux, seulement savoir et ressentir le lien qui nous unit, est suffisant

Présentement, la communication entre les autres incarnations de l’âme s’intensifie, nous sommes de moins en moins seuls et de plus en plus réunis à notre famille cristalline. Enfin.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 février 2013 dans Quelques notions