RSS

Archives Mensuelles: octobre 2013

Système reproducteur et son mystère

Voici la suite du mystère résolu concernant le destin sacrifié du système reproducteur dans le grand programme de contrôle de la dimension 3D.

Bon. Imaginez que vous êtes un archonte qui voyage depuis des éons à la recherche de ressources à exploiter et que vous débarquez sur cette terre bleue magnifique, habitée par une humanité dont l’espérance de vie est aux alentours de 700-1000 ans et qui vivent en harmonie avec leur environnement et les animaux…

Vous avez besoin de main d’œuvre pas chère et obéissante pour vous soutenir dans votre entreprise d’exploitation de cette planète, vous voulez vous assurer aussi que votre race puisse se perpétuer tout en éliminant les possibilités que cette humanité vous surpasser en puissance et pouvoir. Vous commencez par quoi?

Vous manipulez le système reproducteur de cette humanité afin :

1) d’altérer la qualité et la longévité du produit-bébé humain-âme à naître,

2) de couper définitivement les liens génétiques et énergétiques entre les cellules du corps et les cellules sexuelles,

3) de créer un milieu de basse fréquence dans le corps physique propice à la croissance du gène reptilien,

4) d’empêcher toute révolte interne et forcer l’acceptation des nouvelles conditions de vie.

L’archonte mal intentionné a modifié la génétique de l’humain-âme via son système reproducteur afin que dorénavant; celui-ci n’ait presque plus aucun contact avec les plans supérieurs, il ne soit plus en mesure de régénérer son corps physique, il ne se souvienne plus de rien, il se reproduise sans savoir pourquoi.

Vous avez réduit son espérance de vie de 10X ce qui l’oblige à se placer en mode reproduction plus intensive pour s’assurer de transmettre ses codes génétiques porteurs de l’histoire de la terre. Et la population s’accroit, offrant les esclaves nécessaires à votre dessein de contrôle et d’exploitation de la planète bleue.

Vous avez réduit sa qualité de vie, vous pouvez maintenant y introduire vos propres gènes, le « terrain » est suffisamment miné pour que vos codes reptiliens puissent s’y installer confortablement et se multiplier.

Vous avez enfoui la mémoire cellulaire de cette humanité sous une pile de programmes, d’implants et de fausses mémoires, cachant à la conscience la véritable nature profonde des humains-âmes et le vrai visage de votre dieu reptilien.

Les cellules sexuelles du système reproducteur n’ont donc transmis depuis, lors de l’association parentale, que des informations biaisées, manipulées, tronquées.

Voici ce que j’ai écrit dans le texte de la 4e semaine d’octobre :

« La capacité de régénération du corps physique réside dans les données de l’ADN d’origine et le système endocrinien (principalement les surrénales et les gonades), mais ne peut s’accomplir sans un mode d’emploi précis. Les cellules sexuelles du système reproducteur contiennent  le mode d’emploi. Et ce mode d’emploi a été altéré afin que le processus de reconstruction du corps physique ne soit plus possible, à partir d’un certain stade dans la croissance (à partir d’un certain âge) du corps physique. »

Imaginez deux cellules (spermatozoïde et ovocyte) qui se croisent dans un milieu propice (utérus). Ils fusionnent et commence alors une incroyable alchimie dont le but est la construction d’un corps humain.

Pour que cela se matérialise, un mode d’emploi est indispensable. Chacune des deux cellules le possède. Dépendamment des origines génétiques des parents, soit humain-âme (HA), portail organique (PO) ou homme robot (HR), le mode d’emploi diffère car il répond à des codes d’ADN précis. La qualité du mode d’emploi varie selon les origines génétiques. Comme les PO et HR possèdent déjà une génétique altérée par des gènes reptiliens, le mode d’emploi de leurs cellules sexuelles l’est aussi.

C’est dans cette population d’individus (PO et HR) que l’on retrouve le plus de problèmes congénitaux, liés au mode d’emploi et de problèmes génétiques liés à leur ADN reptilien.

Phase « Conception d’un bébé en trois mouvements »

Ainsi, durant le 1er trimestre de vie intra utérine, en gros c’est la formation du corps. Quelques fonctions primaires sont en marche comme le coeur. Le premier chapitre du mode d’emploi vient de se compléter : la formation d’un corps dans ses grandes lignes. Définitivement non viable.

Pendant le 2e trimestre, c’est la mise au point des éléments de fonction vitale, préparation à la métabolisation des échanges organiques, affiner le corps en détail. C’est le deuxième chapitre du mode d’emploi qui s’accomplit mais la vie n’est pas encore complétée, ni viable sauf dans de rares exceptions.

Au 3e trimestre, c’est la maturation des tissus afin d’affronter l’air et la lumière (peau, poumons, yeux, etc.), ajout de graisse. C’est la fin du 3e chapitre du mode d’emploi.

Afin que cette phase de réalisation intra utérine s’accomplisse, le mode d’emploi (selon l’ADN d’origine), « Conception d’un bébé en trois mouvements », a subi peu d’altération par les codes génétiques reptiliens. Autrement, cela aurait été difficile de maintenir la reproduction de l’humanité sur terre.

Après que la phase du mode d’emploi « Conception d’un bébé en trois mouvements» a terminé son travail, une autre phase entre en action : « Maturation à l’extérieur de la matrice de conception ». Durant cette période, c’est la croissance du corps physique jusqu’à l’âge d’environ 21 ans qui correspond à trois cycles de 7 ans : dents de lait (0-7 ans), dents permanentes, transformation du corps, préparation des cellules sexuelles (7-14 ans) et maturation des cellules sexuelles et pic d’efficacité dans la reproduction (14-21 ans). Après cela, le vieillissement commence…Pourquoi? Le mode d’emploi tombe en veilleuse et la régénération des cellules du corps est de moins en moins efficace.

Autre petite parenthèse ici :

« En théorie, les jeunes filles devraient débuter leur cycle menstruel à la fin de la période dents permanentes… (Et non à 12 ans comme le prétend la médecine traditionnelle). »

Le mode d’emploi a perdu son… mode d’emploi!!!

Pendant ces 21 années qui sont nécessaires, de la fabrication du corps physique à la maturation des cellules sexuelles de l’enfant depuis l’association des parents, le mode d’emploi doit quand même demeuré le plus « d’origine » possible…sinon on risquerait de ressembler à une grosse masse de tissus inertes! Ou d’avoir des orteils dans le front!

C’est par la suite que cela se corse… Maintenant que le corps est formé et prêt à se reproduire, le mode d’emploi dans les cellules des tissus et organes du corps physique est mis en veilleuse sauf dans le système reproducteur pour la fabrication des cellules sexuelles.

Nous voguons sur la veilleuse pendant un autre cycle de 21 ans (3 périodes de 7 ans: 21-28 ans, 28-35 ans, 35-42 ans), pendant lequel nous sommes fonctionnels (même si le pic d’efficacité est derrière nous) pour reproduire des esclaves énergétiques nécessaires et autres porteurs de gènes reptiliens.

Puis lors du 3e et dernier cycle (à partir de 42 ans), c’est la mise au rancart graduel de tout le système reproducteur chez la femme. Lors de cette dernière phase, les cellules sexuelles, le mode d’emploi et les hormones nécessaires ont de plus en plus de difficulté à se rejoindre pour concevoir un être vivant(42-49 ans), la chute des hormones conduit à l’arrêt du cycle de  reproduction (49-56 ans), le mode d’emploi devient désuet et inutile, c’est la transformation du corps (56-63 ans). Le vieillissement s’accélère, résultat définitif de l’altération génétique du mode d’emploi et de l’absence d’hormones de régénération, tout cela parce que l’ADN a été falsifié par des codes génétiques reptiliens.

Voilà comment un archonte nous a transformés en chair ratatiné en moins de 80 ans. Bon, il y a des variantes! Le but est d’expliquer comment nous avons passé à côté d’une belle vie depuis des milliers d’années.

Maintenant un petit peu de biologie…

L’ADN de toutes les cellules du corps physique (sauf les cellules sexuelles) est identique. C’est ce qui détermine notre apparence physique, la couleur de nos cheveux, etc. Sachez qu’il ne faut que 3% de génome humain pour avoir l’air d’un humain! Ainsi les reptiliens portent au minimum 3% de gène humain mais au maximum 12%. Les hommes robots sont porteurs d’environ 20% de gène humain au minimum mais 45% de gène humain au maximum. Ne peuvent en porter plus ou moins sans se retrouver dans la catégorie suivante. Chez les portails organiques, ils peuvent porter environ 50% à 99% de gène humain. Surprenant n’est-ce pas? J’ai croisé un seul PO avec 1% de gènes reptiliens…

Alors que chez les humains-âmes, ils possèdent tout l’ADN mais avec des altérations mineures chez les HA pur et majeures chez les HA relais. Majeur veut dire jusqu’à 50% de leur ADN qui est altéré par des codes reptiliens (mémoires, implant, etc.).

Maintenant, sachez que les cellules du corps physique se reproduisent par mitose. Une cellule mère qui se divise pour donner deux cellules filles identiques. Nombre de chromosomes = 46 chez l’humain.

Les cellules sexuelles destinées à la reproduction se reproduisent par méiose, une cellule mère à 46 chromosomes se divise pour former 2 cellules filles à 23 chromosomes.

Fin de mon cours de bio… même si c’est beaucoup plus complexe que ça.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mitose

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%c3%a9iose

Je fais ici une parenthèse en tableau lorsqu’il y a association parentale de deux origines différentes.

Le mode d’emploi de base est altéré de manière à permettre la reproduction d’un être de sa conception jusqu’à la maturation de ses propres cellules sexuelles. Le mode d’emploi est aussi altéré selon les origines génétiques. Ainsi, par exemple, chez un HA pur, l’altération du mode d’emploi est négligeable alors que chez l’homme robot, altération est très forte parce qu’il y a moins de génome humain dans son ADN. Donc en lien direct avec la quantité et la qualité du génome humain.

Système reproducteur

* Échelle : Négligeable, très faible, faible, moyen, fort, très fort, extrême.

** La notion de pur et relais réfère avant 2012 alors que nous étions tous en énergie et physique 3D. Il y avait 14% de la population mondiale de HA pur, c’est-à-dire avec altération mineure de l’ADN physique, 48% de HA relais avec altération majeure de l’ADN physique, 21% de PO et 17% de HR. Quantité minime de reptiliens.

*** Les reptiliens ne peuvent se reproduire qu’entre eux ou avec des HR.

Par exemple, je suis une HA pur issue d’une mère HA pur et d’un père PO à 28% de gènes reptiliens. Le mode d’emploi utilisé pour la fabrication de mon corps physique avait une altération soit négligeable (1 probabilité sur 2), très faible (1 sur 4), faible (1 sur 4) ou moyenne (1 sur 2). J’aurais pu être un PO parce que mon père en est un. Mes deux frères plus âgés sont des PO à 22% et 17% de gènes reptiliens. Les probabilités du mode d’emploi utilisé sont les même pour eux.

L’altération du mode d’emploi dont le but premier était d’empêcher la transmission des données destinées à la régénération du corps physique, est aussi responsable des problèmes congénitaux et des avortements spontanés.  Et, en étudiant les problèmes de santé des personnes que j’ai croisé, j’ai constaté deux éléments importants : les HA malades ou en problème de santé important sont en contact intime depuis un bon moment avec un HR et puis les autres personnes avec des problèmes de santé sont des PO et HR. Autrement dit, les HA devraient s’éloigner des PO et HR s’il veut conserver leur santé et donner le maximum de chance à leurs enfants à naître.

Pour les PO et les HR qui sont déjà hypothéqués au niveau génétique et du mode d’emploi, c’est donc à leur avantage de s’associer avec un humain-âme pour deux raisons : l’enfant à naître PO/HR a une chance sur deux d’avoir été conçu selon un mode d’emploi plus complet et il y a une chance sur deux que l’enfant soit un fournisseur d’énergie (un humain-âme)!

Maintenant, voici comment cela aurait dû se passer.

Après le 1er cycle de 21 ans nécessaire à la maturation des cellules sexuelles de l’humain-âme, le mode d’emploi recommence un nouveau cycle de reconstruction des cellules du corps physique grâce aux cellules souches. Il faut une autre période de 3 trimestres ou 10 lunes, comme une grossesse, pour que le cycle régénère le corps physique selon les besoins: soit fabrication du corps, les pièces endommagées s’il y a lieu… (1er trimestre), finalisation en détail des pièces… (2e trimestre) et finalement la maturation des tissus renouvelés, pour une belle peau satinée… (3e trimestre).

Pendant cette période de trois trimestres, le corps est au repos afin que le travail de reconstruction puisse s’opérer. Quand même, 10 lunes en 21 ans pour retrouver ses capacités physiques, c’est peu. Et puis pourquoi ne pas en profiter pendant ce temps là pour renouveler ses engagements spirituels ou faire du hamac sous un ciel étoilé…ou écrire ses mémoires akashiques.

Le mode d’emploi est prévu poursuivre son rôle tant et aussi longtemps qu’il y a consensus entre corps énergétique, champ d’énergie, corps physique, destinée, psyché, l’âme, etc. Le processus peut s’arrêter lorsque le choix en est fait. Et non parce qu’un débile d’archonte est venu se mêler de nos petites affaires!

Nous en sommes rendus à réactiver les codes d’ADN d’origine du mode d’emploi localisé dans les cellules sexuelles  afin que nous puissions retrouver notre capacité à entrer dans la phase de régénération du corps physique. (La suite pour plus tard…).

Les transformations de nos corps au fil du temps sont le résultat de toutes ces altérations génétiques qui nous ont fait perdre le contact avec nos cellules souches…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_souche

Comprenez pourquoi la médecine s’intéresse tant aux cellules souches (non différenciées) du corps physique? Et de sa capacité de transformation!

Il y en aurait tellement à dire sur les cellules souches qui ont été au prise avec un implant mis en place par les archontes et contrôlé par les reptiliens.

Léandre

28 octobre 2013

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , ,