RSS

Archives Mensuelles: mars 2017

Retour à l’unité

Pendant tout l’hiver, nous avons « vagué » sur deux aspects importants du processus, soient la formation de cette nouvelle glande localisée à la gorge, associée au système auditif et au chakra #5 et dont la fonction concerne la pré science (prédire le futur), mais aussi sur l’effondrement (le repli) de différents aspects du monde 3D.

La conscience limitée, la capacité des reptiliens à utiliser leur bulbe rachidien à des fins de contrôle, le système religieux, tout cela a continué à perdre de la consistance graduellement, révélant les couches profondes et tentaculaires de tout ce système 3D. Il faut comprendre que le système religieux englobe toutes les religions. Celles-ci n’étant qu’un prolongement du contrôle mental effectué par ce système à l’égard de tous les humains et parasites. Les sources de conflits servant à se nourrir de l’énergie de destruction qui en résulte. Cela n’a toutefois pas empêché la désintégration de la conscience 3D au sein du système religieux.

Depuis la 3e semaine de février, il y a de nombreux décès parmi les reptiliens et cela continue. Comme si ce n’était pas suffisant, ces décès surviennent dramatiquement : meurtre, accident, etc. Provoqué par des hommes robots (HR). Rien de banal et cela fait écho socialement.

À l’approche de l’équinoxe, c’est le fragment-mère reptilien du système religieux qui a terminé sa désintégration. Ou le fragment-père! (LE programme de base de contrôle?). La fin approche le cœur du système. Ce qui a provoqué une coupure entre les reptiliens et les hommes robots (HR). Ces derniers fonctionnent à l’aveuglette. Imaginons tous ces HR actuellement au pouvoir politique…

Depuis, nous pouvons ressentir qu’une séparation plus physique d’avec la 3D est en cours ce qui nous pousse vers la vibration de notre génétique. Au fur et à mesure que le 3D se replie, nous nous dirigeons systématiquement vers les probabilités de notre lignée génétique. Pour ainsi dire, nous sommes libérés du joug du système de contrôle et en même temps, cela permet à notre ADN de se déployer. Notre système endocrinien, libéré par le repli du contrôle reptilien, a été en mesure d’activer la nouvelle glande, elle est donc maintenant intégrée à notre système endocrinien.

Tout cela nous permet de faire table rase du monde 3D dans nos vies. Mais celui-ci ne daigne pas vouloir nous quitter! En réaction, nous travaillons à régler de nombreuses situations laissées en suspens depuis des mois, qui nous tracassaient et dont nous n’avions aucune réponse à formuler. Nous sommes maintenant habités par une force intérieure qui nous pousse mais nous devons détacher les boulets qui nous retiennent. Cela provoque évidemment des crises et tensions subites.

Cette libération du contrôle a permis de faire ressortir le contexte du thème majeur qui est inscrit dans notre histoire personnelle. Le thème majeur est ce qui nous hante depuis de nombreuses réincarnations (mémoires de vies passées) et que nous n’arrivons pas à régler. C’est lié au karma. En être conscient est aussi terrible que de le vivre encore et encore sans savoir pourquoi. En être conscient c’est tout faire pour l’éviter, sans jamais y arriver. Personne ne s’est échappé de la roue du karma. Maintenant c’est possible. Nous pouvons quitter ce cercle de terreur.

Cette crise de sinusite (+ otite, mal de gorge et voix supérieures des poumons en deux moments distincts avec une fausse sensation de guérison entre les deux) que bon nombre d’entre nous ont vécu avec une telle intensité, a laissé dans son sillon la réelle sensation que plus rien ne sera pareil, que c’est fini et nous allons demeurer avec des séquelles. Comme une cassure profonde à l’intérieur de notre corps. Si la formation de cette nouvelle glande n’y est pour rien dans les symptômes, sa présence a soulevé des réactions purement reptiliennes de tentative de contrôle au niveau énergétique, d’où l’intensité. Il nous a fallu évacuer rapidement ces nouveaux liens, fragments et autres horreurs 3D qui se sont manifestées autour de cette glande.

Cette nouvelle glande participe activement à nous aligner avec les fortes probabilités de notre lignée génétique en fournissant les outils nécessaires à une communication télépathique constante pour que l’unité reprenne sa place au sein des familles. Nous avons obtenu l’aide de Saints (pas nécessairement ceux que nous connaissons via les religions) qui soutiennent le processus de retour vers nos familles génétiques, ces Saints étant probablement certains de nos ancêtres qui ont travaillé jadis à rendre un monde meilleur. Des révélations familiales subites peuvent survenir, nous avons été coupés de nos origines pendant trop longtemps. Toutefois, une maturité spirituelle est nécessaire afin d’accueillir cette abondance de contacts et de révélations qui se prépare à se déployer dans nos vies. Et cette maturité est le fruit de la libération de la glande pinéale survenue pendant le processus de repli du contrôle du système religieux. La glande pinéale participe, elle aussi, à la réunification des membres de la famille génétique, en mettant en évidence les codes génétiques particuliers de chaque membre afin qu’ils se « reconnaissent ». Ces codes réfèrent à des capacités, des dons qui doivent se déployer non pas dans le contexte 3D, mais bien dans nos nouvelles vies. Ces dons doivent se déployer au rythme de l’effondrement du monde 3D. Adaptation oblige.

Nos corps vivent depuis plusieurs semaines des changements de conscience de plus en plus en continue. Comprenons que c’est bel et bien du domaine de l’exponentiel cette histoire! Nous avons maintenant de nouvelles perceptions de notre environnement, de nouvelles facultés qui se réveillent et de nouveaux désirs qui n’ont rien à voir avec le monde 3D. La glande pinéale transmet de nouvelles informations au corps physique via la génétique mitochondriale.

Rien ne nous empêche de continuer à vaquer à nos occupations bizarres du monde 3D. Tôt ou tard, nous passerons à d’autre chose sans forcer. Sans chercher.

Suite à tout cela, une reconfiguration du corps physique s’impose. En supposant que la mitochondrie transmet à nos cellules des données selon les paramètres nouvellement libérés par la glande pinéale et combinés à cette glande sans nom qui nous révèle l’immensité de l’œuvre, nous pouvons nous attendre à un saut de conscience inouï.

Demeurons dans l’instant présent afin que cette formidable énergie qui se déploie soit dirigée vers la création d’un monde meilleur. Nos ancêtres y veillent…

Léandre 27 mars 2017

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 mars 2017 dans Uncategorized

 

sinusite et compagnies

Un de mes sympathiques lecteurs m’a écrit ceci. Comme son cas semble être le cas de bien des gens, avec sa permission, je publie l’échange que nous avons eu. En souhaitant que cela éclaire sur les symptômes et désagréments survenus ou en cours en lien avec le processus.

Bon matin à toi Léandre,

Je voulais avoir ton avis sur ce qui se passe en ce moment pour moi. Voici une de tes citations:

« Concernant cette nouvelle glande en formation localisée au cou et en lien avec le chakra #5, ce n’est toujours pas fini et sa manifestation physique pourrait se faire sentir aux alentours de l’équinoxe du printemps. Si les problèmes de cou se sont estompés de manière générale malgré des tensions récurrentes à la gorge, d’un autre côté le sacrum et le coccyx en font voir de toutes les couleurs! Cela touche évidemment tout le bassin, les hanches, les jambes jusqu’au bout des orteils. À prendre soin. «

Habituellement je vis ce que j’ai à vivre et quelques temps après tu écris un texte qui explique ce qui s’est passé. Mais Là c’est différent, ça fait trois semaines que j’ai comme un virus qui attaque les sinus, les poumons partis du haut et la gorge. Mais écoute ça… c’est très rare que je suis malade. Une fois par quatre ans et encore. Mais là, voilà trois semaines, j’ai eu la gorge et sinus en problème. Puis après quatre jours j’ai guéri. J’ai eu après une semaine de break et là un soir ( voilà plus d’une semaine) dans mon lit, j’ai senti comme si quelqu’un me plantait une petite aiguille dans la gorge. Le lendemain, tous les symptômes ont recommencer mais en beaucoup plus sévères. J’ai perdu la voix pour deux jours et mes nuits sont des cauchemars. Je tousse comme j’ai jamais toussé de ma vie. Et pour ma femme, elle a la gastro. C’est incroyable, du jamais vu et vécu de cette façon.

Ça fait trois semaines que je ne travaille pas et ça continue avec ce matin. Je voulais savoir si tu avais un encouragement (ou découragement) pour moi du processus qui est en cours. Y a-t-il une fin, parce que moi j’en vois pas. Je sais que la gorge est un passage mais je ne sais pas si je dois apprendre quelque chose de cela ou si je dois seulement attendre la fin de ce processus en restant tranquille comme je fais depuis trois semaines.

Je te souhaite une très belle semaine et te remercie à l’avance

 

Bonjour,

Tu n’as pas à t’en faire, la plupart de mes connaissances vivent la même chose. En deux parties! J’ai vécu le même cauchemar fin janvier, j’ai pris 3 semaines à m’en remettre, une semaine de break et voilà que cela a recommencé. Mais cette fois-ci ça été moins pire… j’ai manqué qu’une seule journée de travail alors qu’en janvier c’est une semaine au lit et 10 jours sans travailler. Je tousse encore et les sinus, ah! les sinus, épouvantable dans les deux périodes. Le mucus était sec et très coloré!!! L’intensité varie selon divers paramètres personnels mais je pense que lorsqu’il est possible d’évacuer par des traitements énergétiques que l’on se fait soi-même en continue, c’est moins pénible ou plus facile à passer. Il m’arrive de me lever la nuit pour me faire un soin énergétique et évacuer des fragments. Le sommeil a été très perturbé mais depuis une semaine j’ai repris du mieux à ce niveau, je dors 8h par nuit. Donc ça revient le sommeil!

Si tu as un moyen de te traiter, utilise le. Il y a toujours l’invocation suivante:

« J’invoque mon soi supérieur et l’énergie de mon âme afin de libérer la tension au niveau de… « (les sinus par exemple) ou bien pour procéder à la désintégration des fragments, liens, résidus et courts circuits. Ce sont toujours les mêmes! Et tout ce qui touche le feu, élément feu, méridien triple  réchauffeur, méridien intestin grêle. Tout se tient…

(J’ai vérifié et la formation de cette nouvelle glande n’est pas responsable de tout ceci). Par contre, il y a eu beaucoup d’interventions et de mouvements au niveau des chakras #5, #6 et #7. Faut comprendre que le chakra #5 en est un qui a été largement parasité, surtout conjointement avec le #2… hum! c’est proche de l’abdomen! Il y a aussi une libération en cours au niveau du système endocrinien, cette nouvelle glande en fait ou en fera partie. Il y aura sûrement des interactions prévues avec les autres glandes lorsqu’elles seront libres du contrôle des reptiliens. ça s’en vient. (Vérification faite, une activation s’est enclenchée chez cette glande).

Tout cela est une phase de nettoyage en vue de passer le portail de l’Équinoxe. Actuellement, je vois les soldats tomber au combat (mais aussi se relever!). Mais ne te décourage pas, cela va passer, il faut juste prendre le temps de se soigner.

J’ai constaté aussi que les symptômes de gastro et de sinusite-otite-mal de gorge (selon les histoires que j’ai entendues autour de moi et ce que j’ai vécu) diffèrent des symptômes habituels pour ce genre de problème. Visiblement nous sommes secoués.

Léandre

Le passage de l’Équinoxe a ouvert une porte afin que les choses laissées en suspension, parce que rien ne se réglait depuis des lustres!, puisse enfin être libérées, évacuées, terminées. Du genre, « enfin, voilà c’est fait, je peux passer à autre chose ». Pour cela, la nécessité de lâcher prise sur tout afin que ce passage se fasse le plus en douceur. Un lâcher prise du genre « Ah! Pis fuck, d’l’a marde », expression très québécoise…

Mes derniers jours ont été intenses en mouvements!

Je reviendrai plus en détails entre autre sur les transformations corporelles qui se manifestent lors d’un prochain bulletin. Le temps que je décompresse.

Léandre

23 mars 2017

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 mars 2017 dans Uncategorized