RSS

Archives Mensuelles: septembre 2017

Le soleil intérieur brille

Nous sommes beaucoup plus enclins à vivre des changements positifs lors des cycles impliquant la lune, le soleil ou les autres planètes parce que cela opère un enchantement en nous. Nous nous sentons alors intimement liés à l’univers, à plus grand que nous. Lors de l’éclipse du 21 août dernier, aux USA, des gens sont entrés dans un état second ou en larmes à la vue du spectacle, certains ont choisi délibérément de changer de vie à cet instant précis, beaucoup ont senti un appel. C’est une conséquence de nos croyances, de nos perceptions, de nos conditionnements, et la vue d’un tel phénomène a le pouvoir de transformer notre relation avec la nature et la vastitude de l’univers.

Le processus transformationnel, dans lequel nous sommes plongés depuis des années et qui vise un changement libérateur de conscience et de perceptions, suit les différentes étapes des cycles du système solaire parce que notre propension à l’ouverture spirituelle et au relâchement de nos barrières protectrices, lors de ces moments spécifiques, bonifie le processus en l’associant au grand architecte de la vie. Cela nous réconforte d’assister à cette similitude entre nous et l’univers.

Le soleil est la seule entité n’ayant subi aucune falsification. Le système solaire nous apparait comme une grande région sidérale inhospitalière, les autres planètes sont inhabitables et le soleil semble être une menace à chaque tâche solaire qui se développe face à la terre. Pourtant le soleil et sa lumière a toujours protégé la terre, l’humanité et son évolution naturelle.  Nous sommes conscients de la position privilégiée de la planète Terre par rapport aux autres astres du système.

Nous vivons de profonds changements à l’approche des différents stades d’un cycle parce que nous sommes intrinsèquement liés à la lumière du soleil. Comme un phare dans la nuit, le soleil nous guide et nous nous laissons guider par sa lumière parce que c’est en elle que nous puisons notre force de vie tous les matins depuis la nuit des temps car, évidemment sans soleil, point de vie sur Terre. Nous associons donc, systématiquement, notre processus d’éveil et notre sentiment d’être vivant, uniquement à la lumière solaire et à sa capacité de nous transmettre l’information provenant de l’univers.

Mais, c’est à la lumière originelle que nous devons les profondes transformations intérieures qui nous propulsent vers un monde plus léger et plus équilibré. Cette lumière provient de la Conscience Universelle qui elle, a toujours existé sous la forme de codes génétiques vibratoires que nous avons porté et transporté d’une génération à l’autre comme un Saint Graal. C’est lorsque nos codes se sont suffisamment déployés, que nos corps physiques ont opéré un changement majeur dans le système des organes sensoriels et intégré un ingénieux système de perception extra sensorielle, que la lumière originelle a été en mesure de nous offrir son plein potentiel et c’est à cela que nous devons notre libération actuelle.

Conscience universelle (vibratoire) et lumière originelle (énergétique et circulatoire) sont des éléments diffus du processus actuel avec lesquels nous interférons sans vraiment en avoir une réelle perception physique. Alors que la lumière du soleil opère à grande échelle en poursuivant son œuvre d’entretenir la vie sur terre, la lumière originelle accomplie un travail similaire et discret à l’intérieur de nous. C’est notre petit soleil intérieur. Et c’est grâce à la lumière originelle, intégrée dans nos corps et nos structures énergétiques, que nous sommes propulsés vers une perception élargie et multidimensionnelle de la vie en nous et autour de nous.

D’où la phrase du dernier bulletin :

« Une nouvelle page vient de se tourner discrètement et cela n’a pas grand-chose à voir avec l’arrivée de l’automne mais bien avec cette libération. »

Léandre

24 septembre 2017

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , ,

Septembre va-t-il finir par livrer la marchandise?

Depuis le début du mois, ce qui se passe n’est que la suite d’août. Rien de bien nouveau dans la transformation du corps physique, les systèmes liés aux chakras du corps n’ont subi que peu de changements, quelques ajustements, des mises à niveau, une ligne de communication a été établie entre HA5D via leur système de Connexion et leur structure énergétique 5D ainsi qu’une synchronisation entre le système de Pensées des HA5D. Des mises à jour régulières ont soutenu des petits changements de conscience depuis le début du mois comme des petits cailloux semés par ci par là.

Il y a bien eu une série d’évacuations de points d’ancrage 3D localisés un peu partout dans nos corps, là où ça grafignent depuis des années et qui servaient d’accroche aux fragments, résidus et autres différents liens (reptilien, HR, PO, etc.). Mais ces points d’ancrage étaient sans grand danger, comme des petits cailloux dans le soulier. Ce processus s’est complété juste à temps pour l’Équinoxe. Un banal début de changements physiques dans le corps s’est annoncé sans donner de résultats tangibles. Bref, les promesses de récoltes d’abondance de septembre sont restées sans suite.

Ce n’est que vers la mi-septembre qu’un petit quelque chose a débuté, comme ce basculement de perception et cette matérialisation physique de la nouvelle ligne de vie pour tous les HA5D et la Terre qui se sont complétés juste à temps pour l’Équinoxe.

Et puis ceci : il y a quelques jours, une anomalie bien cachée dans le cerveau a manifesté sa présence. Source de toutes nos souffrances, ce « programme » s’est désintégré, en moins de deux jours, sans qu’aucune intervention de notre part ne soit nécessaire. Comme un feu qui s’éteint car, n’ayant plus d’oxygène pour le nourrir. Cela a laissé place à une sensation étrange d’une liberté indescriptible. S’il est possible de nommer cela ainsi. Maintenant, nous devons permettre à l’équilibre, qui s’était perdu avec la présence de cette anomalie, de se rétablir. Je ne sais pas ce que c’était réellement mais depuis, quelque chose a profondément changé et ma perception s’est transformée. Il n’y a pas de mot pour le décrire.

Cela va probablement accélérer le processus de changement de conscience des HA5D, au fur et à mesure que le cerveau reprend ses perceptions d’origine. De toute façon, nos corps sont déjà prêts à capter différemment suite au très long processus de transformation de nos organes sensoriels pendant la période estivale.

La confusion et la déstructuration dans le monde 3D s’intensifient et nous assistons à leur manifestation par les comportements chaotiques principalement des hommes robots (HR). Mais cela ne nous appartient plus.

Une nouvelle page vient de se tourner discrètement et cela n’a pas grand-chose à voir avec l’arrivée de l’automne mais bien avec cette libération.

Léandre

23 septembre 2017

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , ,