RSS

Le mois de mars au coeur de la génétique

04 Mar

Reconfiguration et transmutation de la génétique mitochondriale. La mitochondrie est un élément d’une cellule (végétale et animale), dont le rôle indispensable est de produire l’énergie nécessaire à la croissance et la division cellulaire. Sans mitochondrie (en bleu sur le schéma), la vie ne serait pas possible.

cell_a10

Crédit photo : http://medecine-et-sante.forum-canada.com/t15-schema-cellule-animale-vegetale

Un peu de notion de biologie…

L’ADN du noyau de toutes les cellules du corps, sauf les cellules sexuelles (gonades) utilisées à des fins de reproduction, contient exactement le même code génétique unique à chaque individu (sauf les jumeaux ou jumelles identiques qui se partagent le même code). Les mitochondries possèdent leur propre ADN (ADNm) qui diffère de l’ADN du noyau cellulaire. L’ADNm est transmis uniquement par la mère et s’avère aussi être différent chez tous ses enfants y compris les jumeaux ou jumelles identiques.

Des anomalies, des perturbations et des mutations de la génétique mitochondriale peuvent interférer dans le développement embryonnaire ou survenir au cours de la vie provoquant une accumulation de mutations qui réduit lentement la production d’énergie dans la mitochondrie. Une réduction de la production d’énergie dans les mitochondries conduit à des pathologies de type dégénératives et est liée aux mécanismes du vieillissement. Autre élément important, la présence de radicaux libres dont la formation est accentuée en présence de mutation de l’ADNm. Les radicaux libres sont connus pour s’attaquer aux constituants de la cellule et provoquer d’autres mutations de l’ADNm.

La reconfiguration et la transmutation actuelle de l’ADNm vise à réhabiliter la génétique mitochondriale afin d’assurer une production maximale d’énergie, par les mitochondries, destinée à la régénération des cellules du corps. Maintenant que le processus de régénération est prêt (thymus et système immunitaire) et que l’énergie est distribuée via le Canal Central, nous sommes à l’étape préliminaire à la matérialisation physique 4D de notre corps physique selon le corps cristallin (le corps cristallin est la copie exacte du corps physique sans les effets 3D).

Pendant tout le mois de mars, le corps sera donc au centre de l’action, dans la mesure où l’amplification des capacités de production d’énergie des mitochondries ouvre la porte à un changement global cellulaire, tissulaire et organique. Les effets individuels de cette transformation peuvent prendre l’allure d’un ajustement, d’une guérison spontanée, d’une tension de libération, etc. Selon chaque personne, c’est une saveur distinctive à découvrir. Diminution des symptômes et des épuisements? Sûrement une amélioration des conditions physiques. Éventuellement, plus d’énergie, plus de vitalité, nous allons enfin être en mesure d’accomplir les activités souhaitées de façon plus soutenue. Évidemment l’arrivée du printemps et son énergie vivifiante apporte une sensation d’expansion. Mais quand il est possible d’avancer dans sa vie sans constamment trébucher sur une fatigue, cela ramène la bonne humeur et le désir de créer.

Prenons quand même une journée à la fois…

Le corps physique est complexe et comme le diable est dans le moindre détail, des surprises peuvent tout de même se pointer. Connaître le fonctionnement de son corps physique devrait faire partie des objectifs pour de saines habitudes de vie. Un livre d’anatomie est aussi indispensable qu’un dictionnaire ou un bon roman!

Article sur la mitochondrie : http://lpa2006.free.fr/download/bio/articles/ADNmitochondrial_PLS240.pdf

Léandre

4 mars 2018

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.