RSS

Archives d’Auteur: leandremc

Texte en résonance

Publicités
 
Commentaires fermés sur Texte en résonance

Publié par le 14 avril 2018 dans Textes en résonance

 

Étiquettes :

Nous sommes en cure de désintoxication

Nous avons pris des habitudes néfastes et inconscientes dans le monde 3D! Il subsiste dans nos corps des manières désuètes de répondre énergétiquement et physiquement face à des situations, des événements, des comportements dans nos relations, des états émotifs, des perceptions, en communication avec soi et/ou les autres. Ces réactions existent sous forme d’empreintes résiduelles qui nécessitent d’être évacuées avant l’instauration de la conscience 4D. Logés dans les tissus, ces vieux conflits se manifestent, sans que nous n’ayons à y penser, par l’interaction avec son environnement aussi minime soit-elle.

Cette désintoxication des tissus crée une surcharge au système de détoxication (rein, foie, colon, poumon, peau, vésicule biliaire, sang, lymphe et pancréas). En gros, il est possible de ressentir certains désagréments liés à l’évacuation de ces empreintes : digestion lourde, nausées subites, problème de peau sèche et/ou cheveux gras, mucus et raclage de gorge, vessie hyperactive la nuit, etc. et cette fatigue…

Les symptômes surgissent lorsqu’un tissu débute son processus (de matérialisation physique 4D selon le corps cristallin) et reviennent au moment où ça se termine avec parfois des pointes de tension en cours de processus si celui-ci se poursuit sur une longue période. Certaines parties du corps sont plus touchées que d’autres comme, par exemple le, dos. Un mal de dos peut être causé par de nombreux tissus directs et sous-jacents; muscles, tendons, fascias, cartilages, os, disques intervertébraux, ligaments mais aussi récepteurs sensitifs et tous les nerfs du corps qui se rejoignent à la colonne vertébrale. Alors ce mal de dos, avec quelques variantes, peut très bien se manifester à chaque tissu lié de près ou de loin au dos.

Lentement, au fur et à mesure que nos réactions corporelles inconscientes s’évanouissent, les symptômes disparaissent subitement, une sensation de paix et de fluidité dans les mouvements physiques s’installent mais aussi autour de soi, comme des nuages s’éloignant après une tempête. Lorsqu’un tissu est libéré, c’est un soulagement rapide.

C’est une étape de redécouverte de son corps, de nouveaux comportements et des changements sont à prévoir, dans la manière de vivre, de faire, d’entreprendre, de communiquer, de comprendre. Cela peut aussi ouvrir la porte à des révélations sur soi, les autres et son environnement.

Léandre

10 avril 2018

 
Commentaires fermés sur Nous sommes en cure de désintoxication

Publié par le 10 avril 2018 dans Physique 4D, Se libérer du 3D énergétique à l'intérieur de nous

 

Étiquettes : , , ,

Matérialisation physique 4D du corps selon le corps cristallin

Le corps cristallin est une structure géométrique, une empreinte parfaite du corps physique qui contient le système Perception Physique 5D et toutes les données génétiques de l’ADN cristallin. Ce dernier prend racine dans l’intention de l’âme, aux confins de notre système énergétique localisé à l’extérieur du corps (aura). Le corps cristallin existe au-delà des chakras, aux antipodes de notre densité actuelle, mais qu’importe, l’ADN cristallin transmet l’information nécessaire à la transformation jusqu’au chakra #13 par le Tube de Lumière et le Canal Central qui l’achemine au chakra #7.

Tableau hachuré avec matérialisation physique 4D du 3 avril 2018

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/tableau-systemes-et-chakras-version-janvier-2018/

Or, l’ADN (du noyau cellulaire et de la mitochondrie) est le 1er aspect du corps touché par le processus de matérialisation physique 4D selon le corps cristallin. Tant et aussi longtemps que tous les tissus et organes du corps physique n’ont pas terminé leur processus individuel de matérialisation, l’ADN physique reçoit de l’information en provenance de l’ADN cristallin via le corps cristallin.

Comme nous sommes encore dans un monde tridimensionnel, ce processus actuel s’apparente  davantage à une mise à jour physique du corps afin que la conscience 4D puisse s’y établir. En ce moment, la conscience 4D est limitée à certains aspects du corps en géométrie 4D (la structure énergétique, l’organe sensoriel endocrinien lié au chakra #1, etc.). Au fur et à mesure que les tissus et organes du corps passent par cette étape de matérialisation physique 4D, c’est au niveau de la conscience que la transformation est ressentie avant que des changements physiques se manifestent dans nos corps.

Le processus de matérialisation physique 4D se déploie d’une manière et à un rythme propre à chaque HA5D. Il n’y a pas de mouvement généralisé sauf pour l’ADN, ni un ordre pré défini des tissus ou organes qui entre dans le processus. Il n’est pas nécessaire qu’un tissu du corps ait complété sa matérialisation physique 4D pour qu’un autre débute. Plusieurs hypothèses sont possibles pour déterminer quel tissu est favorisé avant un autre; le niveau de conscience 4D déjà établit dans le corps physique, les « réparations » tissulaires énergétiques à entreprendre pour que la conscience 4D s’installe, les enfants en croissance, la présence ou non de codes génétiques spécifiques, l’attention que nous portons à un ou des aspects de notre corps, etc.

L’intégration de la conscience 4D dans le corps provoque une réaction des pensées-racines, toujours en activité dans le monde 3D, liées d’une quelconque manière mémorielle aux tissus en cours de matérialisation physique 4D. Ce qui implique l’apparition d’idées et d’émotions nourries par ces pensées-racines via les tissus. Par exemple : foie-colère, rein-peur, etc., etc., etc. Il y a des sensations physiques qui surgissent subitement accompagnées de tensions légères à intenses selon le vécu de chaque tissu en cause.

Le but ultime étant l’instauration de la conscience 4D dans la totalité du corps pour que le processus de passage en géométrie 5D de notre système énergétique corporel, actuellement 4D, puisse s’accomplir. Et c’est déjà commencé. Un nouvel aspect énergétique lié au chakra #11, formé entre janvier et mars, est impliqué directement dans cette métamorphose géométrique 5D et ce, pour les prochains mois.

Rappelons que le système énergétique du corps contient les chakras #1 à #7, les méridiens d’acupuncture, les 5 éléments (feu, bois, eau, métal, terre) et l’organe sensoriel endocrinien lié au chakra #1. Ce dernier, très actif au niveau de l’ancrage au sol, interagit actuellement avec le diaphragme (et les codes Nouvelle Réalité qui participent au ré encodage du système énergétique), ainsi qu’avec les agents du changement localisés un peu partout dans le corps (mais de façon plus ciblée aux gonades et au système Contact Physique), pour concrétiser une nouvelle réalité physique.

Pendant que notre corps se transforme, pour éventuellement baigner entièrement dans la conscience 4D, nous nous préparons à atterrir dans une nouvelle réalité physique propre à cette conscience élargie.

L’intégration complète de la conscience 4D dans le corps physique « restauré » peut varier d’un HA5D à un autre mais le processus, selon le rythme actuel (qui peut changer sans préavis), pourrait prendre plus d’une année. C’est donc une lente et profonde mutation qui s’installe. Avril se présente comme une étape de mise à niveau du corps physique et une préparation aux changements intérieurs et extérieurs en lien avec la conscience 4D.

Léandre

2 avril 2018

 

Étiquettes : , , , , ,

Qui sont-ils? HA5D, PO, HR, reptilien et walkin

Une page explicative des différents types d’humains que l’on retrouve actuellement sur terre est disponible sous l’entête. En apparence nous sommes tous identiques mais d’un point de vue comportemental, il y a des différence importantes liées à la génétique vibratoire et énergétique.

Vous y retrouvez des descriptions pour chaque type.

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/qui-sont-ils-ha5d-po-hr-reptilien-walkin/

Léandre

24 mars 2018

 

Étiquettes : , , , , , ,

Réajustement des récepteurs sensoriels en vue d’une nouvelle réalité physique

Depuis quelques jours, il se produit un réajustement des récepteurs sensoriels localisés dans les différents tissus du corps. Comme une vague, ça se propage dans le corps provoquant des tensions et des symptômes douloureux et qui cessent subitement dès que l’ajustement est terminé.

Cet ajustement fait suite à la désintégration (le 13 mars) de la technologie artificielle archonte du monde 3D qui entretenait des anomalies de connexions entre le cerveau et les récepteurs sensoriels. Ces anomalies falsifiaient les messages reçus et envoyés ce qui modifiaient la perception sensorielle du corps. Les fonctions de perception (de détection) sont essentielles à la survie, il y a échange en continue d’informations entre le corps (par exemple; sa position spatiale, la température interne et externe, les changements dans les viscères, la pression sanguine, etc.) et le système nerveux central afin de maintenir un équilibre. Nous possédons beaucoup de récepteurs sensoriels avec des fonctions précises et vitales. Elles ne sont pas toutes sujettes au changement.

Soyons sans crainte, l’ajustement en cours provoque des effets minimalistes mais tout de même désagréables de pression à la tête, au cou et aux oreilles, difficulté de concentration, perte de notion de temps et de mémoire à court terme, sensation d’une surcharge électrique. Ce sont principalement les récepteurs localisés au système musculo-squelettique, ligaments, tendons, articulations, fascias ainsi que les récepteurs sous cutanés et thermiques. Beaucoup de fatigue, des fébrilités dans tout le corps, des tensions aux épaules, au bassin et particulièrement aux articulations de la mâchoire. Pourquoi la mâchoire? Tout simplement parce qu’un corps crispé provoque un serrement de la mâchoire de façon inconsciente, surtout pendant le sommeil. Il y a donc une tension constante aux articulations de la mâchoire, présente la plupart du temps dès le réveil et qui affecte à long terme les oreilles (ne sont pas très loin!).

C’est tout un changement physiologique qui vise tout simplement un alignement « sensoriel » avec la nouvelle réalité en cours de formation. Nos connexions cérébrales étant libres, des lignes de communications entre HA5D ont même été restaurées et une synchronisation des systèmes de Pensées entre tous les HA5D est en cours.

Codes génétiques spécifiques, génétique mitochondriale et diaphragme

Il y a sept grandes familles de codes spécifiques (j’y reviendrai dans un autre texte) et certains de ces codes sont transmis par la mitochondrie. Comme cette transmission est aléatoire, ces codes spécifiques ne peuvent se transmettre tous en même temps de la mère à chacun de ses enfants. Et c’est volontaire, une gracieuseté des archontes qui ont altéré le processus de transmission génétique des humains-âmes de l’époque.

Pour justement contourner cette intrusion dans la transmission des codes, les codes nécessaires au passage dans une nouvelle réalité étaient déjà en place dans le corps, au moment de la naissance des HA5D actuels. Non pas dans la génétique mitochondriale mais bien dans le diaphragme. Si les archontes ont travaillé à rendre inefficace la transmission génétique des codes, leurs descendants reptiliens ont misé sur le parasitage systémique du diaphragme, porteur du potentiel de ces codes.

« Le diaphragme est le centre d’alignement des actions et de distribution des interventions vers le monde extérieur. Déjà en août, j’avais noté que le diaphragme contenait plus de marqueurs génétiques que le reste du corps. Visiblement, ce muscle qui sépare la cage thoracique du péritoine (enveloppe qui contient les viscères) a certainement des fonctions importantes pour qu’il ait été si parasité par le passé. En fait, le diaphragme est le siège de notre Élixir, le cadeau lié à nos lignées génétiques, le messager de nos codes génétiques, c’est aussi la récompense intégrée au corps pour avoir traversé les épreuves de toutes nos vies. C’est ce que nous avons à offrir à notre famille, notre collectivité. »

Extrait du texte du 11 novembre 2017: https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/11/11/systeme-energetique-corporel-bonifie/

Les codes de la nouvelle réalité relèvent d’abord d’une intention d’origine*, celle d’accéder à la réalité d’un monde d’humains évolués. Ceci dit, les humains-âmes qui sont toujours en 3D énergétique (HA3D) ne les possèdent tout simplement pas et demeurent prisonniers de la structure 3D tout comme les portails organiques (PO), les hommes robots (HR), les walkins et les reptiliens.

Ces codes de base de la nouvelle réalité sont donc aussi essentiels au déploiement de la vie dans la prochaine réalité que le chakra de base #1 pour vivre, être ancré et se déployer sur terre.

Ces codes sont en action actuellement afin de nous préparer à un basculement physique. Entre temps le basculement du corps physique de la 3D unifiée à la 4D est (presque) terminé, il y a évidemment toujours quelques retardataires!

Léandre

23 mars 2018

*Informations sur l’intention d’origine :

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/07/16/lorigine-des-intentions/

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/07/06/lintuition-qui-guide-6-juillet-2017/

 

 

Étiquettes : , , , , , ,

Basculement physique en cours

Actuellement, ce sont des moments difficiles pour le corps physique mais ô combien libérateur sachant qu’une technologie artificielle archonte nous reliant au monde 3D a été désintégrée avant-hier. Du coup, des anomalies au système nerveux ont commencé à être évacuées dans les heures suivantes et le seront pour l’ensemble des HA5D d’ici quelques jours. Cette étape importante nous dégage d’une autre emprise intégrée inconsciemment au niveau du cerveau. Parmi les anomalies dégagées, une en particulier dont le rôle était de cibler les HA5D lors d’attaques 3D. D’autres nourrissaient probablement des blessures primaires (psychique, mentale, etc.), entretenaient des connexions déficientes et détournaient les connexions vibratoires et énergétiques destinées entre HA5D.

Ce processus de désintégration de cette technologie a débuté il y a une semaine et depuis quelques jours, il y a une pression ressentie autour de la tête et du cou, yeux fatigués, maux de tête, une augmentation des difficultés à bien dormir alors que notre sommeil est déjà hypothéqué depuis février.

Comme prévu, cette désintégration débouche sur un basculement de conscience, de perception et cette fois-ci, le processus a atteint le moment de basculement de la 3D unifiée à la 4D physique dans nos corps. À noter aussi, que la matérialisation physique 4D du corps selon le corps cristallin vient tout juste de débuter. Nous avons donc rejoint le palier de la 4D physique.

Ce n’est qu’un début. Les corps sont encore engourdis. La fatigue et les problèmes de santé qui ont surgi pendant l’hiver ont rendu le processus plus difficile. D’ici quelques jours, donc juste à temps pour l’équinoxe, tous les HA5D devraient avoir basculé de la 3D unifiée à la 4D physique dans leur corps. Probablement que nous n’y verrons que bien peu de différence : un peu plus d’énergie, un peu moins de fatigue, changement de notre perception du monde autour de nous, via l’ensemble notre système de perception sensoriel, mais aussi dans la capacité plus limitée du monde 3D à nous influencer.

Il est temps de terminer des projets, d’éliminer ce qui n’inspire plus. Un processus de tri s’installe graduellement au fur et à mesure que notre vision s’élargit, que notre cerveau se clarifie. Une transition en douce vers de nouvelles aventures.

Léandre

15 mars 2018

 

Étiquettes : , , , , ,

Émotions versus sensations

Au fil des observations passées, deux constats se sont imposés.

Premièrement, le procédé de transformation à l’intérieur du corps physique est le même depuis le début. Ainsi, la régénération en tout ou en partie du corps physique passe par le même chemin : reconfiguration génétique de la mitochondrie, puis du thymus pour éviter une réaction immunitaire, cellules sexuelles et son mode d’emploi. À cela s’ajoute, maintenant, les interventions de l’organe sensoriel endocrinien du chakra #1, etc. Même chose lors des basculements de conscience ou de perception qui font suite à la désintégration d’une série d’aspects 3D à l’intérieur du corps ou bien dans le monde 3D. C’est ainsi depuis des années quel que soit le niveau « d’avancement » du processus ascensionnel.

Le deuxième constat est le fruit du premier. Cette transformation en continue nous a permis de passer de la communication émotionnelle contradictoire générant des souffrances à une communication basée sur des sensations perçues.

Émotions versus sensations

Dans un monde exempt de dualité, ce ne sont plus des émotions contradictoires qui nous guident mais bien des sensations liées à nos perceptions sensorielles.

Les émotions sont dotées d’opposés en énergie : triste-heureux, amour-haine qui engendrent aussi des situations de dualité : pauvre-riche, santé-maladie, union-division, bonheur-malheur, etc. Les émotions dualistes sont nées des pensées-racines du monde 3D localisées dans le système nerveux central des humains-âmes. Les pensées-racines alimentaient les émotions ressenties dans le corps par des points d’ancrage spécifiques : colère-foie, tristesse-rein, etc.  Invariablement, une émotion provoquait une sensation physique désagréable ou agréable, accompagnée d’une pensée-racine parfois inconsciente.

« … Ces pensées étaient des points d’ancrage dans nos corps. Par exemple : « J’en ai le souffle coupé ou je suis estomaqué », logés au système pulmonaire ou à l’estomac. La pensée du manque liée au péritoine, tandis que l’exclusion sociale se retrouvait dans certains organes des sens. Il y avait de nombreuses pensées enracinées ainsi dans notre corps à des points précis. Ce sont principalement les reptiliens qui ont profité de la présence de ces pensées racines. Cela s’estompe naturellement. «

Extrait de : https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/07/29/nouveaux-sens-physiques-et-communication-29-juillet-2017/

Après l’évacuation des pensées-racines de notre système nerveux, les liens à l’intérieur du corps se sont dissipés, tout comme les émotions et leurs contradictions. Cette neutralisation de la polarité émotionnelle est ressentie, par les HA5D, comme un manque d’empathie face aux drames humains en cours car, les pensées-racines demeurent actives dans le monde 3D. Pour bon nombre d’entre nous, la logique du processus de transformation est de faire disparaître le côté négatif, mais en fait, même les émotions positives disparaissent de l’équation.

L’empathie subsiste, notre corps l’exprime différemment

Les sensations sont issues de la perception d’une combinaison de stimulus énergétique, vibratoire et physique des différents organes sensoriels physiques et énergétiques à l’intérieur de notre corps, des structures énergétiques 4D corporel et vibratoire 5D de l’aura. L’année 2017 a été riche en transformation au niveau des organes sensoriels afin de les préparer à leurs nouvelles fonctions réceptives.  Pour profiter et saisir pleinement nos sensations, il est nécessaire que la conscience du corps et de l’esprit soit au diapason avec leurs origines.

Nous sommes en équilibre entre changements dans le corps physique et changements dans notre environnement : désintégration des éléments de contrôle des parasites du monde 3D, évacuation de la perception 3D, etc., mais aussi nouvelle réalité en formation, perceptions extra sensorielle et physique du corps, tout cela demande des changements d’interprétation à l’intérieur de nous afin de minimiser les effets secondaires.

Actuellement, les différents récepteurs sensitifs logés un peu partout dans le corps envoient des messages de ces changements qui sont (ou peuvent être) interprétés par le système nerveux comme une forme d’agression parce qu’incompris. Le corps se crispe, que ce soit lors d’arrivée de vagues d’énergie, lors d’un ajustement énergétique, en présence d’une attaque énergétique reptilienne, etc. Les mêmes symptômes surviennent, douleurs musculaires ou articulaires liées aux récepteurs qui détectent notre position dans l’espace, frissons et bouffées de chaleur causé(e)s par les récepteurs thermiques, etc. Nous possédons plusieurs récepteurs qui s’activent en continue.

Si les réactions de survie demeurent nécessaires, d’autres réactions n’ont plus leur place dans la transformation et le passage vers un monde où la communication polarisée n’est plus la base de toute intervention existentielle.

Léandre

11 mars 2018

 

Étiquettes : , , , , ,