RSS

Archives de Catégorie: Quelques notions

Matérialisation physique 4D du corps selon le corps cristallin

Le corps cristallin est une structure géométrique, une empreinte parfaite du corps physique qui contient le système Perception Physique 5D et toutes les données génétiques de l’ADN cristallin. Ce dernier prend racine dans l’intention de l’âme, aux confins de notre système énergétique localisé à l’extérieur du corps (aura). Le corps cristallin existe au-delà des chakras, aux antipodes de notre densité actuelle, mais qu’importe, l’ADN cristallin transmet l’information nécessaire à la transformation jusqu’au chakra #13 par le Tube de Lumière et le Canal Central qui l’achemine au chakra #7.

Tableau hachuré avec matérialisation physique 4D du 3 avril 2018

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/tableau-systemes-et-chakras-version-janvier-2018/

Or, l’ADN (du noyau cellulaire et de la mitochondrie) est le 1er aspect du corps touché par le processus de matérialisation physique 4D selon le corps cristallin. Tant et aussi longtemps que tous les tissus et organes du corps physique n’ont pas terminé leur processus individuel de matérialisation, l’ADN physique reçoit de l’information en provenance de l’ADN cristallin via le corps cristallin.

Comme nous sommes encore dans un monde tridimensionnel, ce processus actuel s’apparente  davantage à une mise à jour physique du corps afin que la conscience 4D puisse s’y établir. En ce moment, la conscience 4D est limitée à certains aspects du corps en géométrie 4D (la structure énergétique, l’organe sensoriel endocrinien lié au chakra #1, etc.). Au fur et à mesure que les tissus et organes du corps passent par cette étape de matérialisation physique 4D, c’est au niveau de la conscience que la transformation est ressentie avant que des changements physiques se manifestent dans nos corps.

Le processus de matérialisation physique 4D se déploie d’une manière et à un rythme propre à chaque HA5D. Il n’y a pas de mouvement généralisé sauf pour l’ADN, ni un ordre pré défini des tissus ou organes qui entre dans le processus. Il n’est pas nécessaire qu’un tissu du corps ait complété sa matérialisation physique 4D pour qu’un autre débute. Plusieurs hypothèses sont possibles pour déterminer quel tissu est favorisé avant un autre; le niveau de conscience 4D déjà établit dans le corps physique, les « réparations » tissulaires énergétiques à entreprendre pour que la conscience 4D s’installe, les enfants en croissance, la présence ou non de codes génétiques spécifiques, l’attention que nous portons à un ou des aspects de notre corps, etc.

L’intégration de la conscience 4D dans le corps provoque une réaction des pensées-racines, toujours en activité dans le monde 3D, liées d’une quelconque manière mémorielle aux tissus en cours de matérialisation physique 4D. Ce qui implique l’apparition d’idées et d’émotions nourries par ces pensées-racines via les tissus. Par exemple : foie-colère, rein-peur, etc., etc., etc. Il y a des sensations physiques qui surgissent subitement accompagnées de tensions légères à intenses selon le vécu de chaque tissu en cause.

Le but ultime étant l’instauration de la conscience 4D dans la totalité du corps pour que le processus de passage en géométrie 5D de notre système énergétique corporel, actuellement 4D, puisse s’accomplir. Et c’est déjà commencé. Un nouvel aspect énergétique lié au chakra #11, formé entre janvier et mars, est impliqué directement dans cette métamorphose géométrique 5D et ce, pour les prochains mois.

Rappelons que le système énergétique du corps contient les chakras #1 à #7, les méridiens d’acupuncture, les 5 éléments (feu, bois, eau, métal, terre) et l’organe sensoriel endocrinien lié au chakra #1. Ce dernier, très actif au niveau de l’ancrage au sol, interagit actuellement avec le diaphragme (et les codes Nouvelle Réalité qui participent au ré encodage du système énergétique), ainsi qu’avec les agents du changement localisés un peu partout dans le corps (mais de façon plus ciblée aux gonades et au système Contact Physique), pour concrétiser une nouvelle réalité physique.

Pendant que notre corps se transforme, pour éventuellement baigner entièrement dans la conscience 4D, nous nous préparons à atterrir dans une nouvelle réalité physique propre à cette conscience élargie.

L’intégration complète de la conscience 4D dans le corps physique « restauré » peut varier d’un HA5D à un autre mais le processus, selon le rythme actuel (qui peut changer sans préavis), pourrait prendre plus d’une année. C’est donc une lente et profonde mutation qui s’installe. Avril se présente comme une étape de mise à niveau du corps physique et une préparation aux changements intérieurs et extérieurs en lien avec la conscience 4D.

Léandre

2 avril 2018

Publicités
 

Étiquettes : , , , , ,

Qui sont-ils? HA5D, PO, HR, reptilien et walkin

Une page explicative des différents types d’humains que l’on retrouve actuellement sur terre est disponible sous l’entête. En apparence nous sommes tous identiques mais d’un point de vue comportemental, il y a des différence importantes liées à la génétique vibratoire et énergétique.

Vous y retrouvez des descriptions pour chaque type.

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/qui-sont-ils-ha5d-po-hr-reptilien-walkin/

Léandre

24 mars 2018

 

Étiquettes : , , , , , ,

Réajustement des récepteurs sensoriels en vue d’une nouvelle réalité physique

Depuis quelques jours, il se produit un réajustement des récepteurs sensoriels localisés dans les différents tissus du corps. Comme une vague, ça se propage dans le corps provoquant des tensions et des symptômes douloureux et qui cessent subitement dès que l’ajustement est terminé.

Cet ajustement fait suite à la désintégration (le 13 mars) de la technologie artificielle archonte du monde 3D qui entretenait des anomalies de connexions entre le cerveau et les récepteurs sensoriels. Ces anomalies falsifiaient les messages reçus et envoyés ce qui modifiaient la perception sensorielle du corps. Les fonctions de perception (de détection) sont essentielles à la survie, il y a échange en continue d’informations entre le corps (par exemple; sa position spatiale, la température interne et externe, les changements dans les viscères, la pression sanguine, etc.) et le système nerveux central afin de maintenir un équilibre. Nous possédons beaucoup de récepteurs sensoriels avec des fonctions précises et vitales. Elles ne sont pas toutes sujettes au changement.

Soyons sans crainte, l’ajustement en cours provoque des effets minimalistes mais tout de même désagréables de pression à la tête, au cou et aux oreilles, difficulté de concentration, perte de notion de temps et de mémoire à court terme, sensation d’une surcharge électrique. Ce sont principalement les récepteurs localisés au système musculo-squelettique, ligaments, tendons, articulations, fascias ainsi que les récepteurs sous cutanés et thermiques. Beaucoup de fatigue, des fébrilités dans tout le corps, des tensions aux épaules, au bassin et particulièrement aux articulations de la mâchoire. Pourquoi la mâchoire? Tout simplement parce qu’un corps crispé provoque un serrement de la mâchoire de façon inconsciente, surtout pendant le sommeil. Il y a donc une tension constante aux articulations de la mâchoire, présente la plupart du temps dès le réveil et qui affecte à long terme les oreilles (ne sont pas très loin!).

C’est tout un changement physiologique qui vise tout simplement un alignement « sensoriel » avec la nouvelle réalité en cours de formation. Nos connexions cérébrales étant libres, des lignes de communications entre HA5D ont même été restaurées et une synchronisation des systèmes de Pensées entre tous les HA5D est en cours.

Codes génétiques spécifiques, génétique mitochondriale et diaphragme

Il y a sept grandes familles de codes spécifiques (j’y reviendrai dans un autre texte) et certains de ces codes sont transmis par la mitochondrie. Comme cette transmission est aléatoire, ces codes spécifiques ne peuvent se transmettre tous en même temps de la mère à chacun de ses enfants. Et c’est volontaire, une gracieuseté des archontes qui ont altéré le processus de transmission génétique des humains-âmes de l’époque.

Pour justement contourner cette intrusion dans la transmission des codes, les codes nécessaires au passage dans une nouvelle réalité étaient déjà en place dans le corps, au moment de la naissance des HA5D actuels. Non pas dans la génétique mitochondriale mais bien dans le diaphragme. Si les archontes ont travaillé à rendre inefficace la transmission génétique des codes, leurs descendants reptiliens ont misé sur le parasitage systémique du diaphragme, porteur du potentiel de ces codes.

« Le diaphragme est le centre d’alignement des actions et de distribution des interventions vers le monde extérieur. Déjà en août, j’avais noté que le diaphragme contenait plus de marqueurs génétiques que le reste du corps. Visiblement, ce muscle qui sépare la cage thoracique du péritoine (enveloppe qui contient les viscères) a certainement des fonctions importantes pour qu’il ait été si parasité par le passé. En fait, le diaphragme est le siège de notre Élixir, le cadeau lié à nos lignées génétiques, le messager de nos codes génétiques, c’est aussi la récompense intégrée au corps pour avoir traversé les épreuves de toutes nos vies. C’est ce que nous avons à offrir à notre famille, notre collectivité. »

Extrait du texte du 11 novembre 2017: https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/11/11/systeme-energetique-corporel-bonifie/

Les codes de la nouvelle réalité relèvent d’abord d’une intention d’origine*, celle d’accéder à la réalité d’un monde d’humains évolués. Ceci dit, les humains-âmes qui sont toujours en 3D énergétique (HA3D) ne les possèdent tout simplement pas et demeurent prisonniers de la structure 3D tout comme les portails organiques (PO), les hommes robots (HR), les walkins et les reptiliens.

Ces codes de base de la nouvelle réalité sont donc aussi essentiels au déploiement de la vie dans la prochaine réalité que le chakra de base #1 pour vivre, être ancré et se déployer sur terre.

Ces codes sont en action actuellement afin de nous préparer à un basculement physique. Entre temps le basculement du corps physique de la 3D unifiée à la 4D est (presque) terminé, il y a évidemment toujours quelques retardataires!

Léandre

23 mars 2018

*Informations sur l’intention d’origine :

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/07/16/lorigine-des-intentions/

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/07/06/lintuition-qui-guide-6-juillet-2017/

 

 

Étiquettes : , , , , , ,

Basculement physique en cours

Actuellement, ce sont des moments difficiles pour le corps physique mais ô combien libérateur sachant qu’une technologie artificielle archonte nous reliant au monde 3D a été désintégrée avant-hier. Du coup, des anomalies au système nerveux ont commencé à être évacuées dans les heures suivantes et le seront pour l’ensemble des HA5D d’ici quelques jours. Cette étape importante nous dégage d’une autre emprise intégrée inconsciemment au niveau du cerveau. Parmi les anomalies dégagées, une en particulier dont le rôle était de cibler les HA5D lors d’attaques 3D. D’autres nourrissaient probablement des blessures primaires (psychique, mentale, etc.), entretenaient des connexions déficientes et détournaient les connexions vibratoires et énergétiques destinées entre HA5D.

Ce processus de désintégration de cette technologie a débuté il y a une semaine et depuis quelques jours, il y a une pression ressentie autour de la tête et du cou, yeux fatigués, maux de tête, une augmentation des difficultés à bien dormir alors que notre sommeil est déjà hypothéqué depuis février.

Comme prévu, cette désintégration débouche sur un basculement de conscience, de perception et cette fois-ci, le processus a atteint le moment de basculement de la 3D unifiée à la 4D physique dans nos corps. À noter aussi, que la matérialisation physique 4D du corps selon le corps cristallin vient tout juste de débuter. Nous avons donc rejoint le palier de la 4D physique.

Ce n’est qu’un début. Les corps sont encore engourdis. La fatigue et les problèmes de santé qui ont surgi pendant l’hiver ont rendu le processus plus difficile. D’ici quelques jours, donc juste à temps pour l’équinoxe, tous les HA5D devraient avoir basculé de la 3D unifiée à la 4D physique dans leur corps. Probablement que nous n’y verrons que bien peu de différence : un peu plus d’énergie, un peu moins de fatigue, changement de notre perception du monde autour de nous, via l’ensemble notre système de perception sensoriel, mais aussi dans la capacité plus limitée du monde 3D à nous influencer.

Il est temps de terminer des projets, d’éliminer ce qui n’inspire plus. Un processus de tri s’installe graduellement au fur et à mesure que notre vision s’élargit, que notre cerveau se clarifie. Une transition en douce vers de nouvelles aventures.

Léandre

15 mars 2018

 

Étiquettes : , , , , ,

Émotions versus sensations

Au fil des observations passées, deux constats se sont imposés.

Premièrement, le procédé de transformation à l’intérieur du corps physique est le même depuis le début. Ainsi, la régénération en tout ou en partie du corps physique passe par le même chemin : reconfiguration génétique de la mitochondrie, puis du thymus pour éviter une réaction immunitaire, cellules sexuelles et son mode d’emploi. À cela s’ajoute, maintenant, les interventions de l’organe sensoriel endocrinien du chakra #1, etc. Même chose lors des basculements de conscience ou de perception qui font suite à la désintégration d’une série d’aspects 3D à l’intérieur du corps ou bien dans le monde 3D. C’est ainsi depuis des années quel que soit le niveau « d’avancement » du processus ascensionnel.

Le deuxième constat est le fruit du premier. Cette transformation en continue nous a permis de passer de la communication émotionnelle contradictoire générant des souffrances à une communication basée sur des sensations perçues.

Émotions versus sensations

Dans un monde exempt de dualité, ce ne sont plus des émotions contradictoires qui nous guident mais bien des sensations liées à nos perceptions sensorielles.

Les émotions sont dotées d’opposés en énergie : triste-heureux, amour-haine qui engendrent aussi des situations de dualité : pauvre-riche, santé-maladie, union-division, bonheur-malheur, etc. Les émotions dualistes sont nées des pensées-racines du monde 3D localisées dans le système nerveux central des humains-âmes. Les pensées-racines alimentaient les émotions ressenties dans le corps par des points d’ancrage spécifiques : colère-foie, tristesse-rein, etc.  Invariablement, une émotion provoquait une sensation physique désagréable ou agréable, accompagnée d’une pensée-racine parfois inconsciente.

« … Ces pensées étaient des points d’ancrage dans nos corps. Par exemple : « J’en ai le souffle coupé ou je suis estomaqué », logés au système pulmonaire ou à l’estomac. La pensée du manque liée au péritoine, tandis que l’exclusion sociale se retrouvait dans certains organes des sens. Il y avait de nombreuses pensées enracinées ainsi dans notre corps à des points précis. Ce sont principalement les reptiliens qui ont profité de la présence de ces pensées racines. Cela s’estompe naturellement. «

Extrait de : https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2017/07/29/nouveaux-sens-physiques-et-communication-29-juillet-2017/

Après l’évacuation des pensées-racines de notre système nerveux, les liens à l’intérieur du corps se sont dissipés, tout comme les émotions et leurs contradictions. Cette neutralisation de la polarité émotionnelle est ressentie, par les HA5D, comme un manque d’empathie face aux drames humains en cours car, les pensées-racines demeurent actives dans le monde 3D. Pour bon nombre d’entre nous, la logique du processus de transformation est de faire disparaître le côté négatif, mais en fait, même les émotions positives disparaissent de l’équation.

L’empathie subsiste, notre corps l’exprime différemment

Les sensations sont issues de la perception d’une combinaison de stimulus énergétique, vibratoire et physique des différents organes sensoriels physiques et énergétiques à l’intérieur de notre corps, des structures énergétiques 4D corporel et vibratoire 5D de l’aura. L’année 2017 a été riche en transformation au niveau des organes sensoriels afin de les préparer à leurs nouvelles fonctions réceptives.  Pour profiter et saisir pleinement nos sensations, il est nécessaire que la conscience du corps et de l’esprit soit au diapason avec leurs origines.

Nous sommes en équilibre entre changements dans le corps physique et changements dans notre environnement : désintégration des éléments de contrôle des parasites du monde 3D, évacuation de la perception 3D, etc., mais aussi nouvelle réalité en formation, perceptions extra sensorielle et physique du corps, tout cela demande des changements d’interprétation à l’intérieur de nous afin de minimiser les effets secondaires.

Actuellement, les différents récepteurs sensitifs logés un peu partout dans le corps envoient des messages de ces changements qui sont (ou peuvent être) interprétés par le système nerveux comme une forme d’agression parce qu’incompris. Le corps se crispe, que ce soit lors d’arrivée de vagues d’énergie, lors d’un ajustement énergétique, en présence d’une attaque énergétique reptilienne, etc. Les mêmes symptômes surviennent, douleurs musculaires ou articulaires liées aux récepteurs qui détectent notre position dans l’espace, frissons et bouffées de chaleur causé(e)s par les récepteurs thermiques, etc. Nous possédons plusieurs récepteurs qui s’activent en continue.

Si les réactions de survie demeurent nécessaires, d’autres réactions n’ont plus leur place dans la transformation et le passage vers un monde où la communication polarisée n’est plus la base de toute intervention existentielle.

Léandre

11 mars 2018

 

Étiquettes : , , , , ,

Suite et fin de septembre

La phase de réunification au niveau des tissus et organes du corps physique chez les HA5D s’est poursuivie tout le long de septembre avec des conséquences parfois assez difficiles à vivre: angoisse, insomnie, pétillement dans les pieds, troubles physiques divers, envie de changer de planète…

Cela a atteint un summum dans la panoplie de symptômes et dans leur intensité dans la dernière semaine de septembre en la présence d’une tempête magnétique qui a provoqué de l’inflammation dans certaines parties du corps plus sensibles. Le feu était à l’œuvre.

Plusieurs petits basculements en 3D unifiée dans le corps physique se sont produits pendant le processus de réunification tissulaire et organique selon la situation personnelle de chacun d’entre nous. Après avoir atteint un certain palier 3D unifié individuel, vers la mi-septembre, un basculement de conscience s’est enclenché qui a touché tous les HA5D même ceux étant moins avancés dans le processus de réunification. Ce basculement de conscience s’est étendu sur plusieurs jours jusqu’à ce qu’un changement de perception se produise. La perception est propre à chacun selon son degré d’éveil. Ce sont les changements dans les relations, les comportements inhabituels et autres observations qui permettent de déterminer cette nouvelle perception. Cela revient donc à soi d’en déterminer le degré de lucidité.

Une mutation s’est enclenchée dans le processus de réunification des familles terrestres et de l’âme. Lentement, les liens entre membres d’une même famille se repositionnent. Possiblement consécutif à ce changement de perception et de conscience. Ce processus est toujours en formation.

Conscience 3D

Une parenthèse ici pour expliquer la conscience 3D qui se retire tranquillement des HA5D. Le bulbe rachidien est le lieu physique où loge la conscience 3D, mais le bulbe rachidien est aussi le siège de la survie. Des fonctions vitales telles que la respiration et le battement cardiaque sont sous contrôle du bulbe rachidien. La conscience 3D est donc sous l’égide de la survie primitive. À partir du bulbe rachidien, la conscience 3D, et donc de survie, s’est implantée en fragments dans différents endroits du corps physique comme le plexus solaire, le diaphragme, d’où les angoisses existentielles et les peurs. Le retrait de la conscience 3D provoque des tensions intenses dans le cou mais aussi au niveau de la tête et du mental sous la forme de peurs qui ressurgissent pendant leur évacuation. Notre mode de vie est basé sur la conscience 3D, pas surprenant que le monde entier vit dans la peur de quelque chose. C’est cela qui est en processus de désintégration. Mais la fin de la conscience 3D doit être accompagnée du déploiement d’une nouvelle conscience qui elle n’est pas régit par la notion de survie et de temps linéaire.

Ainsi, à la 3e semaine de septembre, le rapport au temps a changé temporairement. Comme une bulle qui s’ouvre et qui fige le temps dans le temps… les heures passaient très lentement, avec la sensation désagréable que le temps allait s’arrêter et se fixer dans un moment mal choisi. C’est un indice. Nous devons être débarrassés de toute conscience 3D avant de vivre une nouvelle forme de « temps ».

Après la réunification dans nos corps voilà que les mémoires ancestrales, qui avaient commencé à intégrer le corps physique au début septembre, ont terminé leur intégration via le chakra #5. D’où certaines douleurs aux oreilles. Cela a duré une semaine, jusqu’au 1er octobre. Durant ce processus, les tensions ont été très vives dans le corps. Des restes de fragments, d’empreintes et autres liens toxiques qui subsistaient ont été évacués.

Après la fin de l’intégration des mémoires ancestrales, nous pouvons affirmer que tout notre corps est maintenant dans une nouvelle réalité physique 3D unifiée même si cela demeure incomplet au niveau fonction. Une sensation de relâchement s’est produit, les peurs ayant disparu subitement. Une sensation de coupure s’est manifestée. La tête est devenue plus légère. Les mémoires ancestrales, bien implantées dans tout le corps, se sont activées.

À partir de ce moment, le corps a entrepris un ajustement accompagné d’une régénération. Un travail de quelques jours qui n’est toujours pas terminé. Déjà les symptômes qui accompagnent ce dernier processus sont moins intenses. Mais la fatigue, Ah! la fatigue et le sommeil. Quelqu’un a-t-il réussi à bien dormir en septembre?

La fin de cette régénération nous réserve quelques surprises, possiblement un basculement physique dans nos chakras. Difficile à décrire, nos corps seront envahis par de nouvelles connexions, intuitions, nouvelle réalité.

À suivre

Léandre

5 octobre 2016

 

Étiquettes : , , , ,

Régénération

Bonjour à vous tous et toutes,

Depuis le début octobre, nous sommes dans une phase de régénération massive de certains systèmes et éléments de système du corps physique. Lors de ce processus, des structures, vibratoire, énergétique et physique 3D sont systématiquement évacuées, non sans causer des symptômes extrêmement désagréables, comme de grandes fatigues et dans mon cas, beaucoup de vacillements et de vertiges.

Cette fantastique pleine lune rouge sang éclipse s’est avérée, comme toutes les autres pleines lunes, une opportunité pour le monde 3D reptilien de nous insuffler quelques éléments de contrôle 3D pendant que nous étions en mode béatitude devant le spectacle visuel.

Et les jours suivants, nous nous sommes retrouvés dans un tourbillon de déséquilibre énergétique dans le corps qui s’est accentué jusqu’à la nouvelle lune du 12 octobre. Pendant qu’un travail de régénération débutait, nous avons été malmenés par des tentatives vibratoires 3D, de nous plaquer au sol.

Depuis quelques jours, ces tentatives ont cessé laissant la place à la réelle possibilité du corps de se régénérer, donc de se débarrasser des structures de base 3D responsables de nos souffrances, de nos difficultés et de notre incapacité à déployer la voie de notre ADN. À la source, une structure vibratoire 3D, placée dans chaque partie du corps comme un code qui a fait office de point d’ancrage de basses fréquences sonore et lumineuse pour tout le reste qui s’en est suivi : programme, empreinte, cicatrice, fragment ou implant, distorsions, interférence, désalignement, court-circuit énergétique, fuite d’énergie et toute autre résidus 3D dont je ne saurais nommer et en cause dans la misère humaine.

Voici les systèmes touchés par cette libération  dont une bonne partie est localisée dans le cou et la tête ainsi que la colonne vertébrale :

Cervelet, tronc cérébral, bulbe rachidien, atlas (1ère vertèbre qui supporte la tête), axis (2e vertèbre du cou), ainsi que les vertèbres 3 à 7 du cou, moelle épinière, ceinture scapulaire (localisée entre le cou et la cage thoracique), tous les nerfs qui se rattachent à la colonne vertébrale, les cartilages et autres coussinets, des épaules et de la colonne vertébrale, fascias, ligaments, systèmes musculaire et osseux, diaphragme, péritoine, système métabolique, muscles lisses du système digestif, système visuel, sinus et le mental. (Il se peut que mes termes ne soient pas tout à fait exacts).

Depuis 2013, certains systèmes ont vécu des épisodes de régénération, mais jamais avec autant d’intensité, tel que le bulbe rachidien, le système osseux, les chakras, l’ADN physique, les muscles lisses du système vasculaire, les systèmes cardio vasculaire et respiratoire ainsi que le thymus, ce dernier plus d’une fois, étant responsable de soutenir le processus de régénération.

Hamac, tisane, maison à la campagne, feu de bois…

Il est de plus en plus difficile de poursuivre nos activités. Et surtout de s’y intéresser. Car, la désintégration des structures vibratoires 3D dans notre corps nous libère de l’obligation de nous maintenir dans cette vibration 3D et nous ouvre la porte à d’autres possibilités. Nous pouvons reprendre le chemin tracé par notre ADN et dont nous avons été détournés. Nos rêves d’une réelle paix enfin possibles?

Depuis deux semaines, je constate beaucoup d’absences dans mes cours à l’université, moi-même ayant de la difficulté à m’y rendre. Chez les HA5D, une fatigue lourde, des insomnies. Mais quand j’observe le monde en général, il m’apparaît évident que nous avons atteint une étape de changement. Et la vitesse à laquelle cela se produit, nous allons probablement découvrir, dans un avenir pas trop lointain (pour ne pas être projectionniste), le monde avec un regard vidé de tout contenu 3D.

Mais encore…

Suite à cela, je me suis posée différentes questions concernant nos tendances (à la solitude, à la dépression, à la pauvreté, etc.), celles qui se sont inscrites dans nos vies sans que nous soyons capable d’en déroger malgré toutes les tentatives d’en comprendre la signification via nos origines familiales, les invocations, les séminaires, les crises de larmes, les remises en question, toutes les quêtes, les implorations, et j’en passe…

Ainsi, la solitude, provenait d’un fragment (implant) vibratoire 3D localisé dans le péritoine.

L’angoisse? Une empreinte énergétique sur les glandes surrénales…qui l’aurait su!

La pauvreté, vous ne devinerez pas! Un fragment (implant) physique au thymus.

La peur… un programme vibratoire au système diaphragmatique. Sachant que le système diaphragmatique comprend beaucoup de tissus et plusieurs organes. Rien de surprenant.

Mais, il a d’abord fallu qu’une structure vibratoire 3D soit implanté dans le tissu, l’organe, le système pour que la suite s’opère. Gracieuseté des maîtres archontes, reptiliens et autres horreurs qui contrôlent le monde 3D. (Était) Maître dans l’art de l’illusion.

Pour ceux et celles qui croient encore que les élections c’est démocratique et que la structure organisationnelle d’une élection est juste et équitable, les seuls HA5D de cette course au contrôle du pays sont Élizabeth May du Parti Vert et Gilles Duceppe du Bloc Québécois. Mulcair, Harper, Trudeau sont des HR. Dans les jours, semaines à venir, les révélations vont certainement s’amplifier et les HA5D vont lâcher, de force et d’épuisement s’ils ne se sont pas éloignés d’eux-mêmes.

Le mieux est de laisser aller, de sourire à cette libération tant attendue et rester chez soi si nous en avons la possibilité. Il n’est plus le temps de s’investir dans ce monde dont l’hypocrisie saute aux yeux.

Mais ça c’est mon choix, le vôtre vous appartient.

Léandre

18 octobre 2015

 

 

Étiquettes : , , , , , ,