RSS

Archives de Catégorie: Se libérer du 3D énergétique à l’intérieur de nous

La matérialisation intérieure du nouveau monde

Nous traversons depuis plusieurs semaines des périodes de plus en plus longues d’instabilités émotionnelles, psychologiques et/ou  physiques, entrecoupées de rares moments de réelles quiétudes. Ces vagues de désintoxication corporelle culminent lorsque nous sommes submergés par la manifestation de nos blessures primaires. Douleurs récurrentes dans plusieurs aspects du corps physiques, rêves intenses et troublants, maux de tête derrière les yeux et à la nuque, système excréteur surchargé. Avec, comme conséquence, une fatigue qui nous rend irritable et confus et des blocages à bien des niveaux.

Nous utilisons énormément d’énergie pour accomplir ce processus dans son ensemble ce qui en laisse peu pour créer et déployer ce que nous souhaitons vivre, nos projets sont continuellement sur la glace. Nous évoluons à petites doses afin de maintenir un équilibre souvent précaire car les étapes de désintégration des éléments 3D logés dans nos corps physiques s’emboitent une dans l’autre sans aucun répit. Et comme si ce n’était pas suffisant, notre vulnérabilité émotionnelle est malheureusement une invitation à des agressions énergétiques diverses. Le corps forgé en 3D ne ment pas, il nous ramène à notre passé et à des souvenirs pénibles bien souvent liés à l’enfance. Le processus nous révèle à quel point nos proches ont dû, eux aussi, participer de force à cette mascarade 3D.

En plus de se débarrasser de la souffrance causée par les programmes émotionnelles 3D et de l’habitude à la souffrance, nous devons aussi tirer un trait sur la croyance qu’il est sain de souffrir pour évoluer. Une autre aberration du conditionnement mental. La conscience du cheminement soutient le processus de désintoxication en évitant d’alimenter les émotions et conflits, mais à la base, ce sont les programmes 3D de souffrance qui nous ont placés dans cette voie de perdition et cela n’a rien à voir avec une quelconque mauvaise vie antérieure qu’il faut expier.

La communication organique

Au fur et à mesure que les cellules, les tissus et les organes sont libérés des ancrages émotionnels, la communication peut enfin se rétablir entre eux. Lors de cette désintoxication corporelle, il se produit un changement physique, au niveau des fonctions endocriniennes et métaboliques, qui passe sous le radar, englués que nous sommes dans les tensions psychologiques et physiques. Il n’y a aucune ligne de démarcation entre l’ancien qui se dissout et le nouveau qui se déploie en nous, ce qui évite un traumatisme physique et psychique lié au changement. Ce nouveau est une vibration plus élevée sans émotion, ni pensée contradictoires. C’est une nouvelle ligne de communication intérieure et organique liée à la nouvelle conscience du corps qui converge vers une ligne temporelle au-delà du monde actuel.

Cette nouvelle version du corps physique se déploie, selon une fréquence, un fonctionnement et dans un ordre qui n’existaient pas auparavant et qui sont complètement étrangers à notre conception actuelle de la paix et de la liberté intérieure. Tout ce que nous captons c’est qu’au bout d’un certain moment un changement survient à l’extérieur de nous, car une phrase nous surprend, l’attitude des autres n’est plus la même, une situation se transforme, même si cela demeure dans la subtilité. Nous devons prendre conscience que le nouveau se manifeste physiquement de l’intérieur vers l’extérieur.

Ces moments de lucidité nous enveloppent mais pour l’heure, ils sont de courtes durées. Nous sommes tellement envahis et touchés par ce qui se passe en nous et autour de nous, le « point 0 » demeure difficile à maintenir, car notre empathie augmente au rythme des révélations personnelles. L’équilibre entre cette lucidité et la confusion est fragilisée, étant donné que nous avons été programmés pour être conciliant face à notre douleur et pour nous effondrer devant celle de nos proches.

Le nouveau monde se déploie à l’extérieur à partir de notre intérieur. Les systèmes du monde 3D réalisent que leurs existences dépendent de notre perception physique intérieure, rien de surprenant qu’ils s’activent à nous maintenir à des niveaux de basse fréquence par des attaques collectives en continue.

Léandre

18 août 2019

Publicités
 
Commentaires fermés sur La matérialisation intérieure du nouveau monde

Publié par le 18 août 2019 dans Mutation énergétique et physique, Physique 4D, Se libérer du 3D énergétique à l'intérieur de nous

 

Étiquettes : , , ,

En cure de désintoxication

Depuis avril, nous sommes au cœur d’une profonde désintoxication au niveau des tissus de notre corps physique. Des émotions liées aux blessures primaires sont désintégrées et les parties du corps touchées par ces émotions passent par une cure de désintoxication intense. C’est profond, viscéral et troublant.

C’est un processus en plus d’une étape : désintégration de l’émotion ou de la croyance mentale  enfouie dans les tissus sous forme d’implant quelconque, puis désintoxication au niveau vibratoire (l’état profond), énergétique (circulatoire) et physique (libération de toxines). Les tissus et organes du corps ont été intoxiqués, dénaturés et modulés par ces éléments 3D en place avant même notre naissance. Notre corps a été modifié lors de sa formation physique, entre autre au niveau métabolique et glandulaire, donc hormonal, façonnant, selon un mode 3D, ses comportements, ses habitudes, ses besoins élémentaires, etc.

Suite à la désintégration, une transformation physique survient, subtile mais bien présente. La circulation d’une nouvelle énergie est perçue comme un puissant courant électrique, le corps en tremble. Nous passons à un état vibratoire et énergétique 4D au niveau tissulaire qui nous rapproche des nouvelles lignes temporelles actuellement disponibles. C’est une libération intérieure très individuelle mais qui touche l’ensemble. La désintoxication ouvre la porte à un espace de guérison personnelle qui se répercute sur les autres : famille, clan, communauté, membres des lignées génétiques ancestrales, selon les codes spécifiques, etc. Les émotions qui unissaient dans la souffrance deviennent caduques, les contacts humains s’assouplissent comme si rien de tout cela n’avait existé. De nouvelles possibilités relationnelles se présentent avec nos proches actuels sans aucune intervention de notre part. Assez surprenant.

Car, ce processus nous dévisse de notre attachement au mode de vie du monde 3D. Le corps respire une autre vibration depuis ses entrailles, une énergie différente circule, le corps reprend son rôle de capteur énergétique de l’intuition. Grâce à nos réactions psychologiques et physiologiques et même nos rêves, pendant ce processus, nous sommes témoins de notre propre déprogrammation, nous assistons à la révélation de ce qui a piégé notre corps au fil du temps, au fil de notre vie. C’est assez troublant de constater que depuis le tout début de notre existence, notre corps a été dévié de ses mouvements naturels, de sa santé naturelle, en déséquilibre permanent qui lui, nous a toujours semblé normal, tout comme la déchéance du corps. Ce changement profond peut provoquer d’importantes prises et/ou des crises de conscience qui risquent de se manifester de façon plus viscérale, à partir du corps et non par la pensée.

Tout le système de détoxication est donc lourdement mis à contribution : lymphe, rein, peau, voies respiratoires supérieures, sang, intestins, bref, tout ce qui excrète devient potentiellement surchargé. Il est donc impératif de suivre les signaux de son corps dans son processus d’expulsion des toxines. Si le repos permet au corps de se régénérer, le mouvement active les organes excréteurs. Établir et maintenir un équilibre dans toutes les activités corporelles est nécessaire en ces temps particuliers.

Nous avons été conscients pendant toute notre quête que le physique ne semblait pas « entendre » l’appel des plans supérieurs, que tout se passait uniquement au niveau vibratoire/énergétique. Nos actions physiques vers l’avant ont été plus souvent qu’autrement bloquées, entravées et nous nous sommes épuisés à nous élancer dans ce qui nous semblait notre nouvelle vie à chaque changement de conscience au niveau de la pensée.

Cette étape en cours dans le corps physique pourrait changer la donne. Prélude à la matérialisation physique du nouveau monde à même nos corps physiques.

Léandre

27 mai 2019

 
Commentaires fermés sur En cure de désintoxication

Publié par le 27 mai 2019 dans Accueil, Mutation énergétique et physique, Physique 4D, Se libérer du 3D énergétique à l'intérieur de nous

 

Étiquettes : , ,

Nous sommes en cure de désintoxication

Nous avons pris des habitudes néfastes et inconscientes dans le monde 3D! Il subsiste dans nos corps des manières désuètes de répondre énergétiquement et physiquement face à des situations, des événements, des comportements dans nos relations, des états émotifs, des perceptions, en communication avec soi et/ou les autres. Ces réactions existent sous forme d’empreintes résiduelles qui nécessitent d’être évacuées avant l’instauration de la conscience 4D. Logés dans les tissus, ces vieux conflits se manifestent, sans que nous n’ayons à y penser, par l’interaction avec son environnement aussi minime soit-elle.

Cette désintoxication des tissus crée une surcharge au système de détoxication (rein, foie, colon, poumon, peau, vésicule biliaire, sang, lymphe et pancréas). En gros, il est possible de ressentir certains désagréments liés à l’évacuation de ces empreintes : digestion lourde, nausées subites, problème de peau sèche et/ou cheveux gras, mucus et raclage de gorge, vessie hyperactive la nuit, etc. et cette fatigue…

Les symptômes surgissent lorsqu’un tissu débute son processus (de matérialisation physique 4D selon le corps cristallin) et reviennent au moment où ça se termine avec parfois des pointes de tension en cours de processus si celui-ci se poursuit sur une longue période. Certaines parties du corps sont plus touchées que d’autres comme, par exemple le, dos. Un mal de dos peut être causé par de nombreux tissus directs et sous-jacents; muscles, tendons, fascias, cartilages, os, disques intervertébraux, ligaments mais aussi récepteurs sensitifs et tous les nerfs du corps qui se rejoignent à la colonne vertébrale. Alors ce mal de dos, avec quelques variantes, peut très bien se manifester à chaque tissu lié de près ou de loin au dos.

Lentement, au fur et à mesure que nos réactions corporelles inconscientes s’évanouissent, les symptômes disparaissent subitement, une sensation de paix et de fluidité dans les mouvements physiques s’installent mais aussi autour de soi, comme des nuages s’éloignant après une tempête. Lorsqu’un tissu est libéré, c’est un soulagement rapide.

C’est une étape de redécouverte de son corps, de nouveaux comportements et des changements sont à prévoir, dans la manière de vivre, de faire, d’entreprendre, de communiquer, de comprendre. Cela peut aussi ouvrir la porte à des révélations sur soi, les autres et son environnement.

Léandre

10 avril 2018

 
Commentaires fermés sur Nous sommes en cure de désintoxication

Publié par le 10 avril 2018 dans Physique 4D, Se libérer du 3D énergétique à l'intérieur de nous

 

Étiquettes : , , ,

Espace de liberté

(Texte commencé le 12 juin…)

Le cycle infernal

Chaque moment d’extase est si court qu’il est inutile de s’en servir comme tremplin pour aller vers ses rêves, ses aspirations. Nous sommes dans une spirale si petite qu’il est possible de voir apparaître la suite terrifiante du processus au-devant. Alternance de déprime et de béatitude qui se succèdent à un rythme de plus en plus rapproché et qui laisse peu ou pas de place à une suite sur laquelle nous espérons nous poser pour nous reposer.

Espérer est inutile, planifier est inutile, oser est tout autant inutile. Faire ou ne pas faire n’est même plus la question. Être signifie ne plus être soi-même mais un outil à la merci d’une guerre qui ne nous concerne plus tellement elle se déploie à l’échelle infinitésimale tout comme mondialement. Nous sommes compressés comme des citrons. D’une part 3D, pour nous soutirer ce qui nourrit encore les parasites et d’autre part, 4D-5D pour nous faire évacuer ce qui attire les parasites!

Que reste(ra)-t-il de nous-mêmes?

Début juillet, la réponse à la question est tout ce qui nous inspire. Et l’inspiration vient d’une pulsion engendrée par notre ADN qui se déploie. Nous sommes en pleine mutation, mais cette fois-ci c’est une mutation douce qui laisse place à une lucidité de la conscience. Le monde 3D n’est plus à l’intérieur de nous comme jadis mais bien autour et l’espace entre les deux, notre corps et les aspects contrôlant du monde 3D, s’agrandit.

Oh! Mais il y a bien encore des empreintes 3D dans nos corps qui sont en cours de désintégration, laissant des petits arrière goûts amers. Il y a de moins en moins d’entraves dans nos jambes pour avancer et faire avancer. Quelques vertiges ici et là, symptômes de grippe ou de gastro…

Marcher dans le monde n’a plus la même signification, car cette démarcation entre nous, les HA5D conscientisés et les autres quel qu’ils soient, est bien perçue. La réponse de l’entourage est immédiate. Nous pouvons naviguer la tête haute et le regard perçant, car il y a cette espace libre. Ce début de liberté.

Beaucoup de HA5D ne sont pas encore au faîte de cette lucidité qui est pourtant disponible. Mais encore faut-il y avoir « travaillé » pour y parvenir. Travailler n’est pas vraiment le mot, efforts pour s’éveiller et se surpasser accompagnés bien souvent par la souffrance de ne pas être reconnu ou bien de constater que les autres HA5D ne perçoivent pas l’illusion du monde 3D.Comme la conscience de tous et toutes n’est pas au même niveau de lucidité, disons-le comme ça, c’est au final ce qui se dégage de ceux et celles, qui ont une présence lucide plus marquée, qui rejoint les autres moins « présents ». C’est ce que nous « dégageons » au niveau de la conscience éveillée qui illumine, même pas notre ADN, même pas notre énergie mais vraiment cette conscience libérée du contrôle mental. Dans un sens, nous avons donc transcendé le monde 3D au niveau de la conscience.

Donc, les moments de grande lucidité de plus en plus longs sont maintenant davantage perceptibles par les autres quel qu’ils soient. Autrefois, cela posait problème car nous étions encore à la merci des parasites qui nous ciblaient (inconsciemment) pour nous faire la vie dure. Mais plus maintenant. C’est l’heure de se déployer. Et allègrement. Pour ceux et celles qui souhaitent le faire. Mais nous avons aussi tout le loisir de nous assoir et d’observer, ou bien de marcher à contre-courant, ou même avec les parasites. Tant que nous demeurons dans cette lucidité, rien ne peut nous arriver.

C’est tout, banal n’est-ce pas?

Bref retour…

Mai et juin auront été des mois de souffrance mentale en lien avec la libération de notre conscience. Le système religieux étant responsable de maintenir un contrôle sur la conscience et le mental, c’est sur ce système principalement que s’est opéré et s’opèrent encore les nombreuses déconnexions, désintégrations, neutralisations. Ce qui a provoqué des distorsions dans notre environnement. Ces deux mois sont à oublier pour la plupart d’entre nous. Retour de vieilles histoires réchauffées. C’est maintenant le moment d’évacuer cet espace libre de tous résidus passés, si jamais il nous en reste.

De leur côté, les portails organiques (PO), les hommes robots (HR) et les reptiliens perdent la guerre, ils sont essoufflés et se retournent contre eux. Et depuis mai, des HA3D sont passé d’une structure énergétique 3D, à 4D pour finir avec une structure cristalline 5D et cela en quelques semaines.

Oui le monde 3D continue mais avez-vous remarqué votre différence dans ce monde? Nous (re) prenons notre place sur cette terre afin de basculer dans une 3D physique unifiée, bien temporaire, avant de passer en physique 4D. Un peu comme un sas, un entre deux respirations, possiblement pour enfin réaliser ce qui avait été prévu selon nos choix personnels. Pour enfin pouvoir dire, voilà! C’est fait! Un genre de satisfaction personnelle.

Pour les HA5D conscientisés, le pire est passé, nous savons où poser les pieds dorénavant. Pour les autres HA5D, non conscients du processus, des soubresauts risquent de les tirer de leur illusion. Tout comme pour les HA3D (oui il y en encore) et dans leur cas, cela risque d’être plus difficile.

Mais difficile de prédire…le niveau de difficulté! Tout se passe et se transforme dans l’instant et nous y allons de découvertes en surprises. Personnellement, j’ai la sensation que je m’en sors et plus grand-chose ne peut m’arriver. Je suis confortable dans ma vie physique même si elle ne ressemble pas à ce que j’ai toujours rêvé. Ce n’est que le début et c’est maintenant que nous avons « l’espace autour de nous », l’espace libre entre nous et le monde 3D, pour déployer, même à petites doses, ce qui nous anime.

Léandre

6 juillet 2016

 

 

Étiquettes : , , ,

Bienvenue en 4D cellulaire!

Dans le dernier bulletin de mi-avril, je faisais état de liens vibratoires 3D en cours de désintégration, responsable du conditionnement. Dans les jours suivants alors que ces liens n’étaient pas encore complètement disparus, le processus s’est poursuivi avec la désintégration de liens énergétiques 3D logés dans notre structure énergétique (méridiens, chakras, les 5 éléments) principalement mais aussi d’autres aspects plus sensibles de nos corps comme le système nerveux entre autre.

Le processus entourant la désintégration de ces liens énergétiques n’aura pas été de tout repos pour notre structure énergétique qui s’est retrouvée assez régulièrement déstabilisée et sous tension, provoquant des malaises. Pendant cette période, qui a duré près d’une dizaine de jours, le corps a été envahi par des frissons en continus causés par une perturbation de l’élément feu. Ainsi, nous avons eu l’impression d’être constamment fiévreux avec la peau sèche. Ce qui a donné lieu à des crises de gratouille à n’en plus finir!

Lorsque les liens vibratoires ont été désintégrés, voilà que nous sommes entrés dans un nouveau processus, une nouvelle ère de matérialisation. Entre deux périodes de malaises qui nous alourdissent le corps (causé par la désintégration des liens énergétiques et des ajustements), nous avons des moments de lucidité et de perception qui diffèrent de ce que nous avons eu l’habitude de vivre. Et cela se produit lentement, au fur et à mesure que le processus nous libère des liens toxiques avec le monde 3D.

En peu de temps, j’ai constaté que mes données d’observation se rapprochaient davantage de l’aspect physique du corps et non plus seulement dans les sphères vibratoires et énergétiques. Difficile d’y croire quand je teste un basculement physique du corps dans le courant vibratoire de l’abondance, car du coup ça ne change rien à la situation physique, du moins pas encore. Mais dans la perception, oui. La perception est énergétique. Ce que nous captons c’est la position énergétique dans laquelle notre corps physique évolue. Parce que notre perception est maintenant en 4D étant donné la disparition des liens énergétiques qui nous maintenaient en 3D.  Tout cela se passe uniquement au niveau du corps. Nous sommes toujours dans un environnement physique 3D, à ne pas douter! Mais, ce n’est pas terminé pour la perception 4D, cela ne fait que commencer. Car…

Il y a eu matérialisation en 4D énergétique du thymus. Celui-ci, dans le jargon médical est responsable de l’immunisation. C’est là que se fabrique une partie des « petits soldats » qui sont nécessaires à la protection du corps contre les intrus. Maintenant, il est aussi responsable de protéger la régénération du corps. Dans le processus de falsification imposée à nos corps d’humains-âmes, notre thymus a vu son rôle inversé et a été affecté à la destruction des éléments en cause dans la régénération, rendant impossible celle-ci. Comme une maladie auto-immune. Pendant le basculement du thymus de 3D à 4D, une intense douleur s’est manifestée au sternum supérieur, pour moi. Gorge sèche, tension à la ceinture scapulaire (entre le cou et le torse).

Par la suite, quelques jours plus tard, 3 autres éléments importants dans la régénération du corps ont aussi basculé et se sont matérialisés en 4D énergétique: la génétique mitochondriale (la mitochondrie est incluse dans chacune des cellules et est responsable du cycle de la cellule), la glande pinéale (active la puberté), les gonades (cellules sexuelles de reproduction qui contiennent le mode d’emploi à la régénération). Comme prélude à ces matérialisations, un basculement vibratoire en 4D au tronc cérébral a eu lieu dans la 2e semaine d’avril. Lieu de contrôle absolu entre HA et reptiliens, le tronc cérébral en 4D permet à l’ADN physique de procéder tel que prévu selon ses gènes d’origine et surtout, de retrouver ses mémoires (du Soi Supérieur, ancestrales personnelles et collectives). Ces mémoires étaient déjà présentes dans le thymus depuis la mi-mars. Le thymus, une légion de chevaliers protecteurs…

Tout cela pour dire que maintenant tous les éléments sont en place pour que nos corps soient prêts à être régénérés. Ne signifie pas qu’ils passeront en mode jeunesse éternelle!!! Déjà d’arrêter de vieillir serait apprécié. Quand je pense qu’une telle structure complexe, comme nos corps, ne dépasse pas souvent 85-90 ans, c’est à se poser de sérieuses questions. Tel a été le début de ma quête : « Pourquoi cette tortue peut vivre 300 ans et pas moi??? ». Hormis le fait qu’une tortue ne se stresse jamais!

Les derniers jours d’avril ont été pénibles du fait qu’une période intense d’intégration et d’ajustement du corps a été nécessaire après toutes ces désintégrations. Nos corps ont donc commencé à passer en physique 4D, à petites doses. Tout cela provoque des changements et ça grafigne dans le corps, en continue.

Nos vies ont-elles vraiment changé? Rendu ici, ça dépend des gens et des codes génétiques particuliers qu’ils portent ou non. Physiquement, je ne constate rien, je suis fatiguée comme d’habitude, c’est plutôt ma perception de ma position dans le monde physique qui change. Comme une assurance que c’est cela, que c’est là. Le doute se dissipe. Le contact physique avec la 4D est commencé. Le mental doit aussi s’ajuster à cette nouvelle perception intuitive qui relève des dimensions supérieures.

Au niveau de la terre, des liens énergétiques se sont désintégrés et cela concerne l’alignement géométrique 3D qui soutient tous les systèmes et le fonctionnement du monde falsifié dans lequel nous sommes (presque plus) prisonniers, ainsi que le temps (passé, présent, futur).

Tout se passe dans l’ADN qui peut maintenant transmettre dans nos corps, la réelle version de nous-mêmes. Toutes nos cellules peuvent se convertir!

Soyez sans crainte, si rien de tout cela ne semble vous toucher, sachez que vous finirez par y goûter, d’une quelconque manière.

Léandre

2 mai 2016

 

Étiquettes : , , , ,

Le nombril du monde

Un drôle de titre qui en dit long.  Dans la catégorie désintégration actuelle des contrôles et conditionnements 3D, la palme revient sans doute au conditionnement vibratoire logé dans l’abdomen des humains-âmes. Juste les humains-âmes. Pas les portails organiques (PO), ni les hommes robots (HR). Ce conditionnement provient du tronc cérébral des reptiliens. Sans qu’ils le sachent, ils entretiennent, par des courts circuits vibratoires et autres liens toxiques, la peur. Uniquement chez les humains-âmes…

Depuis le 8 avril dernier une déconnexion est en cours du côté des reptiliens au niveau de leur tronc cérébral. C’est ce matin que j’ai compris le lien important que cela avait avec nous, les humains-âmes. Le fameux lien entre tronc cérébral des reptiliens et l’abdomen des humains-âmes prend ici tout son sens. Dépendamment de notre histoire personnelle, la peur se colore selon les situations spécifiques.

Par exemple : la peur du manque pour tous les humains-âmes a toujours été présente sachant que le monde a été conçu par et pour des parasites, ceux-ci récoltant les meilleurs emplois, dans des postes de contrôle et de décision. Les humains-âmes doivent donc composer avec ce qui reste et la peur d’en manquer. Hier, j’ai perdu mon emploi avant même d’avoir commencé! Promesse d’engagement non tenue après 3 semaines à attendre l’entrée en poste. Cela coïncide avec le début de la désintégration de ce conditionnement vibratoire dans l’abdomen des humains-âmes. Depuis, J’ai mal au ventre et avec « raison », la peur de me retrouver à la rue a ressurgi. Ça ressemble à la gastro. Une gastro spirituelle.

Maintenant, quelles sont vos peurs? D’ici la fin de semaine, la désintégration de ce conditionnement vibratoire de la peur se poursuit. Nous allons être confrontés, de façon individuelle, à nos peurs les plus profondes parce que ce conditionnement s’active avant de mourir et cela nous met en pleine face comment il nous a maintenu dans cette souffrance et comment il cherche encore à entretenir la division et la mort lente dans nos vies. Comme un virus qui propage des spores au moment d’être anéanti, s’assurant une continuité. Mais c’est juste une impression.

Voici la liste des objectifs de ce conditionnement vibratoire 3D logé dans l’abdomen des humain-âmes, soit :

EMPÊCHER :

La matérialisation physique qui relève de notre structure génétique 4D d’humain-âme à l’aura cristallin (HA5D),

Toute communication télépathique active entre nous,

Toute communication avec les mémoires de notre Soi Supérieur et les mémoires ancestrales,

Tout basculement de conscience et de perception au-delà du 3D,

L’élaboration du système Géométrie Sacrée et son alignement géométrique dans le champ cristallin,

La synchronisation  et la connexion du système de pensées entre chaque HA5D,

Les systèmes Réalité, Matérialisation de l’Âme et Matérialisation de l’Abondance et l’Intuition de se concrétiser.

Rien de moins.

Voici les tableaux des systèmes auxquels je réfère et que j’avais trouvé il y a tout de même un bout de temps. Je me suis toujours demandée quand cela allait servir et bien cela ne devrait plus tarder.

Je ne vous cache pas que je suis très fatiguée. Cette sensibilité énergétique au début s’est étendue au niveau vibratoire. La moindre présence vibratoire 3D me dresse les cheveux sur la tête. Je ne sais plus comment vivre. J’espère juste que cette désintégration en cours du conditionnement à l’abdomen va laisser place à plus d’opportunités 4D-5D, car pour l’heure, je n’ai pratiquement plus aucun point de repère pour me maintenir les deux pieds sur terre.

Léandre

13 avril 2016

 

 

 

 

Étiquettes : ,

Essorage en cours

Cela fait bien 3 ou 4 fois que je reprends ce texte en cherchant une hypothétique ligne directrice. Nous sommes toujours dans un processus de désintégration d’éléments 3D qui s’articulent encore dans certains aspects de nos corps. Mars a été le mois de la désintégration des fragments (virus vibratoire, énergétique ou physique) et depuis l’Équinoxe, c’est la structure énergétique qui est perturbée par la désintégration de certains de ces fragments logés sur des points méridiens. Provoquant tensions et sensations d’être grillé par un courant électrique. Mais essayons de bien dormir quand même…
La structure énergétique comprend tous les méridiens, les chakras du corps, les cinq éléments (feu, terre, eau, bois, métal) permettant la libre circulation des énergies 4D dans tout le corps. À noter, le méridien vaisseau gouverneur qui longe la colonne vertébrale en passant par le dessus de la tête jusque sous le nez. De nombreux vieux fragments y avaient élu domicile. Vieux parce qu’ils étaient là depuis longtemps et avaient une fonction précise, laquelle? Pas tout à fait sûre. Toutefois, certains problèmes qui perduraient depuis longtemps sont subitement disparus après la désintégration de ces fragments. Cela s’applique aussi aux animaux de compagnie.
Avec avril, cette perturbation de notre structure énergétique s’est accentuée causée par la désintégration de différents aspects d’un système vibratoire majeur dont le rôle était le contrôle mental de tous. Un peu complexe, ce système fonctionnait grâce à des courts circuits vibratoires à différents endroits dans le corps, non pas dans le mental, ni systématiquement dans le système nerveux central (tronc cérébral, bulbe rachidien, etc.). Ce système était utilisé par la religion, la politique, les finances, etc. Sa désintégration a créé une brèche qui va s’élargir au fur et à mesure que l’éveil se précise dans la population. En même temps, les parasites, pions manipulés de ce système vibratoire, perdent de cette capacité à faire croire et à cacher. Le scandale des Panama Papers survient en plein dans ce processus. Ici au Québec, d’autres révélations troublantes qui touchent le gouvernement en place nous montrent en pleine face que leur façon de faire ne fonctionne plus. Eux même en sont surpris.
En ce moment, les parasites subissent défaites par-dessus défaites. Leur modus operandi est dévoilé, visible. Des déconnexions sont en cours chez les parasites au niveau de leur système nerveux central et de façon spécifique chez les hommes robot (HR), responsable d’être un liant dans la population. Difficile à décrire, comme des vecteurs du contrôle mental. Ils provoquent tellement de courts circuits vibratoires qu’une intervention était de mise pour neutraliser ces courts circuits avant leur désintégration en bloc, cela aurait pu causer un chaos dans la psyché des HA5D.
Depuis plusieurs jours, frissons, maux de tête, troubles digestifs, mes chats vomissent. Par contre, je dors! Signe que ma structure énergétique se rétablit. Ces symptômes varient en intensité et selon le moment, dépendamment de l’état de la structure énergétique (actuellement en régénération) de chacun.
Tout s’est passé au niveau vibratoire depuis début avril surtout avec la découverte pour moi de ce système de contrôle mental. Une surprise de taille comme un « Jack in the box ». Les parasites (reptiliens, HR et PO) semblent ne pas en avoir fini de nous surprendre. Et à bien y penser, que cela se passe en douceur est une bonne chose, le choc aurait été trop grand.
Cela se passe à une telle vitesse en ce moment qu’il est difficile de s’en tenir à une seule idée quand vient le temps d’écrire un texte. Tout s’entrechoque et se bouscule. Je souhaitais informer mais je ne sais pas par quel bout commencer!
Par ailleurs, des erreurs d’aiguillage sont possibles. Les parasites étant convaincus de leur mainmise sur ce monde, ils provoquent des situations qui peuvent dégénérer parce que leurs connexions ne sont plus ce qu’elles étaient. Ils veulent provoquer une petite crise, en récolte une énorme, ils perdent contrôle. Mieux vaut ne pas se laisser conduire par eux. Gardons nos distances. Dommage pour Jean. Salut, salut!

Léandre
8 avril 2016

 

Étiquettes :