RSS

Archives de Tag: Bulbe rachidien

Nouvelle réalité en cours

Matérialisation physique

Mai est le mois de la matérialisation d’une nouvelle réalité physique et cela est perceptible dans la relation que nous avons avec notre environnement. Un nouveau palier de réalité a été atteint suite à la désintégration, ces derniers jours, du voile au niveau du bulbe rachidien et un autre suivra lorsque le mental sera libéré de ce voile.

Cela nous éloigne davantage du fonctionnement du monde 3D, qui lui, ne change pas. Mais nous, nous sommes libérés du processus de contrôle de ce monde. Les liens reptiliens et énergétiques (provenant des HR) ne nous atteignent plus. Et au fur et à mesure que nous nous éloignons de l’esclavagisme de ce monde, nous sommes de plus en plus en mesure de prendre des décisions en lien avec nos origines et nos mouvements sont libres de passer à l’action. Car, c’est bien ce qui se passe en ce moment. Nous sommes invités à quitter notre ancienne vie d’esclave énergétique, à embrasser notre force intérieure qui reprend sa place et à passer à l’action.

Depuis fin avril, le retrait du voile s’est poursuivi : structure énergétique, gonades, système auditif, diaphragme, etc. Ces systèmes ont été largement entravés par ce voile afin de les éloigner de leurs fonctions d’origine. Mais le plus intense s’est produit dernièrement au niveau du bulbe rachidien et en ce moment au mental. La désintégration est complétée chez une partie des HA5D et se poursuit pour encore quelques jours afin que tous et toutes y soient passé(e)s. Vague d’anxiété, fébrilité, tension à la poitrine, fatigue, points douloureux entre les omoplates…

Entre temps, depuis début mai, il y a eu effondrement (repli) des capacités du bulbe rachidien des reptiliens et en ce moment le même processus s’applique chez les hommes robot (HR). La conscience 3D s’effrite et nos corps en sont graduellement libérés en même temps qu’un basculement de conscience se produit dans nos organes.

Dès qu’un basculement dans une nouvelle réalité se produit, ne nous trompons pas, rien ne change autour de nous, c’est en nous que cela se passe. Le corps procède, dès lors, à une mutation qui conduit à un ré encodage (et un nouveau ré encodage conduit à la mutation) afin que la fréquence de conscience augmente dans le corps. Un basculement de conscience s’opère, toujours dans le corps et c’est ce qui nous amène à une augmentation de la fréquence de communication (avec la participation de la Glande sans nom) avec notre Canal Central.

Et cela recommence, car la mutation et nouvel encodage au niveau de nos corps physiques nous amène à sa régénération via le système reproducteur (+thymus + génétique mitochondriale) qui a subi quelques reconnexions, réunifications, etc. Oui, c’est le corps tout entier qui augmente de conscience et non uniquement le mental (le mental fait partie des aspects du corps). Et le basculement dans une autre réalité physique est possible lorsque le corps a atteint une fréquence de conscience plus élevée, couplée à une désintégration d’un élément 3D. C’est une spirale ascendante 4D-5D pendant que nous quittons le cercle vicieux 3D.

Structure énergétique

Ces dernières semaines et mois, le système énergétique du corps physique a subi plusieurs transformations nécessaires à l’élévation de sa conscience et à sa libération du joug 3D. Les HA5D balancent entre deux mondes et c’est le cas de le dire car nos corps physiques sont en tout ou en partie en 3D unifiée, ce qui signifie, inaccessible en partie pour le 3D vibratoire et énergétique (exit les liens reptiliens et énergétiques qui provoquaient de nombreux symptômes). Nos énergies corporelles de leur côté sont principalement en 4D et bientôt la structure vibratoire  hors du corps physique passera de vibratoire à « énergie » 5D. Une chose est sûre, nos corps baigneront dans un fluide éthéré plus apaisant. Les HA5D sont de plus en plus… HA5D!

Pour l’heure, il y a activation en cours de la télépathie entre les HA5D et un basculement de conscience dans le but qu’une fusion se produise au niveau de la conscience.

Maintenant, il est nécessaire d’abandonner le navire (mental 3D déboussolé d’avoir perd son voile…), pour se fier à notre Plan mental 4D logé juste au-dessus de notre corps, au chakra #8. Ce nouveau mental, mieux adapté (intuition, créativité, maturité spirituelle)  nous soutient dans la révélation d’une nouvelle réalité physique.

La Glande sans nom… j’ai reçu quelques bonnes suggestions de nom dont la « glande philosophale ». Un lecteur m’a suggéré de ne pas la nommer afin de ne pas se l’approprier. De ce fait, je rajouterais que c’est elle qui s’est réappropriée sa place de droit dans notre corps après avoir été longtemps retenue dans notre ADN sous forme de code désactivé! Nous n’avons pas à tenter de contrôler quoique ce soit. Il y a un déploiement de nouveautés dans nos corps et notre première action consiste à appuyer les nouvelles fonctions qui s’y rattachent. Ce qui implique communication télépathique, reconnexion, réunification physique, régénération, facultés inédites, +++, etc.

Amusons-nous avec ce que nous sommes en cours de réalisation!

Léandre

18 mai 2017

 

 

 

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , ,

Le thème majeur

J’écrivais dans mon dernier bulletin :

« Le thème majeur est ce qui nous hante depuis de nombreuses réincarnations (mémoires de vies passées) et que nous n’arrivons pas à régler ».

Malgré qu’il soit la source de nombreuses dysfonctions, beaucoup ignorent le sujet de leur thème majeur. C’est pourtant la peur la plus profonde, qui habite le centre du plexus solaire, entretenue par les reptiliens. Bonne nouvelle, le moyen qu’ils utilisaient est en cours de désintégration. Mais les symptômes sont pénibles à vivre. Anxiété chez des personnes qui n’en avaient jamais fait, fébrilité au plexus, diaphragme, sternum, jusqu’au nombril, jambes molles, incapacité de passer à l’action, besoin de se cacher sous les couvertures et d’y demeurer. Besoin de manger davantage.

Le thème majeur est la source inconsciente de la quête pour nombreux « travailleurs de lumière », mais aussi, du refus conscient ou inconscient des autres d’entreprendre cette quête. Nos vies ont été englouties par « la peur de », chacun ayant un sujet personnel comme thème majeur. Comme cette peur est liée à la séparation, d’origine ou karmique, nous avons compensé par des comportements et diversions, nourrissant le karma, s’éloignant davantage de vie en vie de notre destinée d’origine, sans possibilité de régler le thème majeur. Portails organiques et hommes robot ont donc rempli la part du marché à ce niveau et ont bouché les trous laissés par « la peur de ».  Gracieuseté des programmes reptiliens.

Depuis début avril c’est le repli du voile, celui qui cache la vérité. Mais ce repli ne se fait pas là où nous l’imaginons, soit au mental, mais bien au niveau de certains aspects du corps où nous avions perdu le contrôle depuis belle lurette aux mains des reptiliens : le fameux bulbe rachidien, mais aussi les gonades, là où sont localisés les éléments nécessaires à notre reconstruction physique, le système auditif (en lien avec la Glande sans nom) ainsi que l’axis et l’atlas, les deux 1ères vertèbres du cou. D’ici fin avril, hormis le bulbe rachidien, les autres aspects seront débarrassés du voile.

Dans le cas de l’atlas, la vertèbre qui soutient le crâne, il y a eu ajustement, ancrage puis actuellement une activation. L’atlas avait été déphasé légèrement dans le but de nous maintenir « en phase » avec le monde 3D. L’ancrage de l’atlas et son activation permet la matérialisation physique d’une nouvelle réalité, cela se fait à petite dose bien sûr, la transformation est suffisamment pénible pour ceux et celles qui, par nécessité, ne sont pas en mesure de se tenir loin du monde 3D.

La Glande sans nom (localisée à la gorge et reliée au système auditif et au chakra #5) continue de soutenir la communication télépathique, la réalisation personnelle via nos modèles ancestraux génétiques et le choix conscient qui doit en résulter. Donc, tout tourne autour des familles terrestres et des responsabilités et rôles de chacun des membres dans l’élaboration de modèles de communication télépathique, dans la matérialisation physique d’une autre réalité et dans la transmutation de cette Glande qui continue son évolution. Ce n’est pas fini! Cette Glande est aussi responsable de déployer le lien de communication extra sensorielle avec les êtres des plans supérieurs (anges, archanges, maîtres ascensionnés, etc.) via le Canal Central et le Tube de Lumière.

Pour ce, le Canal Central doit se fusionner avec le système nerveux central, dont la moelle épinière et le bulbe rachidien, ce qui permettra une ligne directe avec les plans supérieurs via le Tube de lumière. Voilà pourquoi les reptiliens affectionnaient particulièrement le bulbe rachidien pour maintenir en place le voile de vérité et introduire des programmes de contrôle.

La période actuelle implique une prise de décision basée sur l’intuition et le ressenti, le choix conscient, qui conduit vers une nouvelle trajectoire personnelle. Il n’est plus possible de « penser », d’élaborer mentalement. D’autant plus que le mental sera le dernier des aspects du corps à basculer dans une nouvelle réalité permanente, s’il ne se dissout pas tout simplement pour faire place au Plan Mental du chakra #8.

Cette Glande sans nom, avec tout ce qu’elle éveille en nous, mérite d’être nommée, vos suggestions sont les bienvenues.

 

Léandre 19 avril 2017

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Retour à l’unité

Pendant tout l’hiver, nous avons « vagué » sur deux aspects importants du processus, soient la formation de cette nouvelle glande localisée à la gorge, associée au système auditif et au chakra #5 et dont la fonction concerne la pré science (prédire le futur), mais aussi sur l’effondrement (le repli) de différents aspects du monde 3D.

La conscience limitée, la capacité des reptiliens à utiliser leur bulbe rachidien à des fins de contrôle, le système religieux, tout cela a continué à perdre de la consistance graduellement, révélant les couches profondes et tentaculaires de tout ce système 3D. Il faut comprendre que le système religieux englobe toutes les religions. Celles-ci n’étant qu’un prolongement du contrôle mental effectué par ce système à l’égard de tous les humains et parasites. Les sources de conflits servant à se nourrir de l’énergie de destruction qui en résulte. Cela n’a toutefois pas empêché la désintégration de la conscience 3D au sein du système religieux.

Depuis la 3e semaine de février, il y a de nombreux décès parmi les reptiliens et cela continue. Comme si ce n’était pas suffisant, ces décès surviennent dramatiquement : meurtre, accident, etc. Provoqué par des hommes robots (HR). Rien de banal et cela fait écho socialement.

À l’approche de l’équinoxe, c’est le fragment-mère reptilien du système religieux qui a terminé sa désintégration. Ou le fragment-père! (LE programme de base de contrôle?). La fin approche le cœur du système. Ce qui a provoqué une coupure entre les reptiliens et les hommes robots (HR). Ces derniers fonctionnent à l’aveuglette. Imaginons tous ces HR actuellement au pouvoir politique…

Depuis, nous pouvons ressentir qu’une séparation plus physique d’avec la 3D est en cours ce qui nous pousse vers la vibration de notre génétique. Au fur et à mesure que le 3D se replie, nous nous dirigeons systématiquement vers les probabilités de notre lignée génétique. Pour ainsi dire, nous sommes libérés du joug du système de contrôle et en même temps, cela permet à notre ADN de se déployer. Notre système endocrinien, libéré par le repli du contrôle reptilien, a été en mesure d’activer la nouvelle glande, elle est donc maintenant intégrée à notre système endocrinien.

Tout cela nous permet de faire table rase du monde 3D dans nos vies. Mais celui-ci ne daigne pas vouloir nous quitter! En réaction, nous travaillons à régler de nombreuses situations laissées en suspens depuis des mois, qui nous tracassaient et dont nous n’avions aucune réponse à formuler. Nous sommes maintenant habités par une force intérieure qui nous pousse mais nous devons détacher les boulets qui nous retiennent. Cela provoque évidemment des crises et tensions subites.

Cette libération du contrôle a permis de faire ressortir le contexte du thème majeur qui est inscrit dans notre histoire personnelle. Le thème majeur est ce qui nous hante depuis de nombreuses réincarnations (mémoires de vies passées) et que nous n’arrivons pas à régler. C’est lié au karma. En être conscient est aussi terrible que de le vivre encore et encore sans savoir pourquoi. En être conscient c’est tout faire pour l’éviter, sans jamais y arriver. Personne ne s’est échappé de la roue du karma. Maintenant c’est possible. Nous pouvons quitter ce cercle de terreur.

Cette crise de sinusite (+ otite, mal de gorge et voix supérieures des poumons en deux moments distincts avec une fausse sensation de guérison entre les deux) que bon nombre d’entre nous ont vécu avec une telle intensité, a laissé dans son sillon la réelle sensation que plus rien ne sera pareil, que c’est fini et nous allons demeurer avec des séquelles. Comme une cassure profonde à l’intérieur de notre corps. Si la formation de cette nouvelle glande n’y est pour rien dans les symptômes, sa présence a soulevé des réactions purement reptiliennes de tentative de contrôle au niveau énergétique, d’où l’intensité. Il nous a fallu évacuer rapidement ces nouveaux liens, fragments et autres horreurs 3D qui se sont manifestées autour de cette glande.

Cette nouvelle glande participe activement à nous aligner avec les fortes probabilités de notre lignée génétique en fournissant les outils nécessaires à une communication télépathique constante pour que l’unité reprenne sa place au sein des familles. Nous avons obtenu l’aide de Saints (pas nécessairement ceux que nous connaissons via les religions) qui soutiennent le processus de retour vers nos familles génétiques, ces Saints étant probablement certains de nos ancêtres qui ont travaillé jadis à rendre un monde meilleur. Des révélations familiales subites peuvent survenir, nous avons été coupés de nos origines pendant trop longtemps. Toutefois, une maturité spirituelle est nécessaire afin d’accueillir cette abondance de contacts et de révélations qui se prépare à se déployer dans nos vies. Et cette maturité est le fruit de la libération de la glande pinéale survenue pendant le processus de repli du contrôle du système religieux. La glande pinéale participe, elle aussi, à la réunification des membres de la famille génétique, en mettant en évidence les codes génétiques particuliers de chaque membre afin qu’ils se « reconnaissent ». Ces codes réfèrent à des capacités, des dons qui doivent se déployer non pas dans le contexte 3D, mais bien dans nos nouvelles vies. Ces dons doivent se déployer au rythme de l’effondrement du monde 3D. Adaptation oblige.

Nos corps vivent depuis plusieurs semaines des changements de conscience de plus en plus en continue. Comprenons que c’est bel et bien du domaine de l’exponentiel cette histoire! Nous avons maintenant de nouvelles perceptions de notre environnement, de nouvelles facultés qui se réveillent et de nouveaux désirs qui n’ont rien à voir avec le monde 3D. La glande pinéale transmet de nouvelles informations au corps physique via la génétique mitochondriale.

Rien ne nous empêche de continuer à vaquer à nos occupations bizarres du monde 3D. Tôt ou tard, nous passerons à d’autre chose sans forcer. Sans chercher.

Suite à tout cela, une reconfiguration du corps physique s’impose. En supposant que la mitochondrie transmet à nos cellules des données selon les paramètres nouvellement libérés par la glande pinéale et combinés à cette glande sans nom qui nous révèle l’immensité de l’œuvre, nous pouvons nous attendre à un saut de conscience inouï.

Demeurons dans l’instant présent afin que cette formidable énergie qui se déploie soit dirigée vers la création d’un monde meilleur. Nos ancêtres y veillent…

Léandre 27 mars 2017

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

La parade

« Il y a 2% qui font la parade, 8% qui la regardent et 90% qui ne savent pas qu’elle existe »

Une réunification est en cours au sein de nos cellules, de nos tissus et de nos organes. Ce processus est la résultante d’une suite de mutations enclenchées depuis déjà des mois. C’est en juillet que cela s’est précisé, lorsque l’ADN physique a emboité le pas à un alignement géométrique très simpliste mais physique. Loin de la 4D physique attendu et du paradis promis, cet alignement permet tout de même au corps de se fixer à cette nouvelle géométrie 4D après s’être débarrassé des empreintes, liens et autres résidus 3D qui subsistent, ce qui conduit à l’unité à l’intérieur de nos cellules.

Simultanément, pendant tout l’été, il y a eu repli au niveau des capacités de parasitage du système religieux, un processus qui est en cours depuis un certain temps déjà, accompagné par un début de repli du système financier. Début août, une intervention de désintégration a commencé au niveau du cervelet des reptiliens afin de mettre fin au contrôle mental sur les HA5D.

La parade

Ce processus d’alignement géométrique physique 4D a débuté chez seulement… 2% des HA5D, d’où la résurgence de cette phrase entendue il y a 30 ans lors d’un party d’étudiants au collège, rappelant que nous sommes trop peu nombreux à avoir entrepris la quête de l’ascension avec pleine conscience tout en essayant de convaincre un 8% qui n’a jamais souhaité consciemment s’engager.

L’alignement géométrique 4D chez ces 2% leur a permis de retrouver leurs mémoires personnelles (ou annales akashiques) et a provoqué deux basculements consécutifs dans une nouvelle réalité physique 3D unifiée au niveau cellulaire, les 26 juillet et 10 août. Les HA5D dont le processus n’est pas enclenché vivent ce basculement sans qu’il s’intègre à leur structure physique. Ce palier physique entre la 3D toxique et la 4D évite un choc physique aux HA5D. Difficile à décrire comment cela se passe. Tous les HA5D bénéficient du processus qui lui se retrouve uniformisé pour palier entre les premiers et les derniers. Ces basculements dans la nouvelle réalité physique 3D unifiée à l’intérieur de nos corps sont accompagnés de maux de tête et de tensions au niveau de l’élément feu, des méridiens correspondant et de la structure énergétique du corps en général. Nous atteignons à chaque fois un mini palier vibratoire dans notre corps ce qui provoque un basculement de conscience. Pour les 2%, cette nouvelle conscience s’observe personnellement, pour les 8%, cela peut éclairer des drames personnels. Pour les autres…impossible de savoir.

De manière plus technique, cette « reconfiguration géométrique » permet à la mitochondrie, que l’on retrouve à l’intérieur des cellules, de se débarrasser du contrôle de sa génétique qui empêche le plein déploiement de l’ADN des HA. En parallèle avec des interventions qui visent la désintégration du contrôle par les reptiliens.

Bonne nouvelle

Si nous étions 2% au début cela s’est nettement amélioré! En ce moment c’est environ 40% des HA5D qui sont dans une ou l’autre des étapes qui conduisent à la réunification cellulaire.

Et dès l’instant où l’alignement géométrique s’est complété chez les premiers HA5D visés, ceux-ci se sont retrouvés réunis via leur système de Pensées par une synchronisation, sans nécessairement en être conscient. Et les autres viennent les rejoindre au fur et à mesure.

Lorsque la désintégration du contrôle mental a atteint un certain niveau en août, les HA5D dans le processus d’alignement géométrique ont pu réintégrer leurs mémoires ancestrales (familles génétiques, d’âme et autres) bloquées depuis des lustres par ce contrôle. Celles-ci se manifestent au niveau des cellules sexuelles, de la génétique mitochondriale, du thymus et des gonades (ovaires, testicules), via le chakra #5. Ce qui cause (ou peut causer) des tensions sonores au niveau du système auditif. Par la suite, les mémoires ancestrales se matérialisent dans le tronc cérébral, le bulbe rachidien et les glandes surrénales, toujours via le chakra #5. Pour finir par le diaphragme, le système des méridiens et les cinq éléments. C’est ce qui conduit au processus de réunification comme telle au niveau des tissus du corps en général.

Rendu à ce stade, la réunification au niveau des organes se fait dans un ordre et une intensité qui appartiennent à chacun d’entre nous selon les empreintes que la vie 3D a laissées. La réunification s’accompagne (encore!) d’évacuation d’empreintes 3D et de liens toxiques logés au niveau des organes. Nous pouvons donc voir ressurgir de vieux problèmes de santé restés en suspens. Il est possible d’invoquer son Soi Supérieur afin de soutenir la désintégration de ces restes de vie 3D.

Il y a un repli de la conscience 3D et une perte du contrôle des reptiliens sur le monde 3D en général. Cela engendre des crises chez les parasites en vue de retenir l‘attention des HA, surtout au niveau personnel. La vitalité chez les hommes robot (HR), dont la santé est déjà hypothéquée, est en chute libre alors que d’autres se démarquent définitivement du lot par leur comportement agressif, la perte de logique, comme une absence d’intellectuel. Un peu difficile à décrire. Ces gens ont une mauvaise odeur qui se dégage d’eux, c’est parfois déroutant. Les portails organiques peuvent faire des crises émotionnelles, mais c’est leur terrain de jeu! Pour l’heure, les perles de lumière se font rares et se cachent dans leur coquille…

Plusieurs basculements dans une nouvelle réalité 3D unifiée à l’intérieur de nous ont eu lieu lorsque le processus a atteint une certaine étape collective qui le permet. Le 26 août, après la réunification au niveau tissulaire, le 28 après avoir atteint un stade dans la perte du contrôle par les reptiliens et le 1er septembre après une réunification des membres des familles d’âme (chez les HA5D en processus) au niveau de leur Soi Supérieur. Actuellement, il y a désactivation du voile 3D au niveau de la structure énergétique chez les HA5D qui ont atteint le processus de réunification au niveau tissulaire. Un basculement dans une nouvelle réalité physique 3D unifiée est donc en cours.

Si ces basculements dans une nouvelle réalité intérieure provoquent un basculement de conscience, cela se manifeste plutôt par des comportements inhabituels, des excès, des fuites, etc chez les HA5D peu conscients.. L’évacuation des empreintes peuvent laisser un goût amer dans les relations car très peu manifestent ou sont en mesure de manifester cette nouvelle conscience de façon éclairée ou intuitive, surtout parmi les 8% qui ne se sont pas engagés.

Finalement, même s’il y a 40% des HA5D dans une étape du processus, moins d’une dizaine de % ont terminé toutes les étapes jusqu’à aujourd’hui. Patience…

Léandre

7 septembre 2016

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Émergence

Février est pénible d’un point de vue individuel. Depuis le début du mois, nous sommes confrontés à une perte d’émotivité qui nous laisse avec cette sensation très désagréable d’être distant avec tout ce qui nous entoure. Habitués de vivre avec des émotions constantes, cette absence de charge émotionnelle est surprenante. Cela se traduit par une perte d’intérêt pour tout ce qui se passe même dans nos vies personnelles malgré nos tentatives pour réanimer nos goûts et attraits. Nous passons d’un sujet à un autre. Pendant un bref instant nous avons l’impression d’avoir trouvé notre voie, nous nous investissons et en peu de temps qu’il n’en faut, voilà que l’intérêt se dissout. Une journée débute avec de bonnes intentions, nous voilà enjoués, motivés, dans l’action et dès l’instant où c’est accompli, cela s’éloigne comme un radeau à la dérive. La journée même ou le lendemain nous nous retrouvons dans un vide inexplicable.

Cette dernière semaine a vu apparaître et disparaître des intentions de carrières, de vies de couple, de voyages, etc. Tout cela, provoqué par un processus de désintégration de fragments logés dans nos corps, suivie d’ajustement du corps à ces désintégrations massives, puis complétée par une période de vide. Ces étapes se succèdent depuis début février.

Lors de ces désintégrations, nous sommes confrontés aux différents aspects entretenus par ces fragments. Pensées négatives, colère contre des proches, conflits, peur du manque, etc. Ces fragments étaient nourris par les reptiliens, via leur propre fragment « maître » logé dans leur structure cérébrale (comme un ordinateur central). Les reptiliens n’avaient donc aucun contrôle sur ce qui se passe, ils étaient eux aussi programmés et encodés et ces codes voyageaient d’un fragment à l’autre, peu importe dans quel corps ils se trouvaient.

Parmi les interventions  en février, citons le processus de séparation entre les humains-âmes et les parasites (portails organique PO, hommes robots HR et reptiliens) qui s’est accentué, ce qui a contribué à cette sensation d’être de plus en plus déconnectés de ce monde. D’autant plus que de nombreux fragments étaient logés dans la partie la plus ancienne du cerveau : bulbe rachidien, tronc cérébral (cerveau reptilien) et cervelet.

Entre le 11 et le 19 février nous avons donc été libérés de l’encodage systématique d’une structure cérébrale (des reptiliens, HR et PO) à une autre (des humains-âmes) qui alimentait surtout des formes pensées provoquant des charges émotionnelles. Il ne sert à rien de faire la liste de toutes les nombreuse interventions observées en février sachant qu’elles avaient toutes le même but, nous libérer du contrôle émotionnel. Un travail intense a été réalisé sur la structure cérébrale des parasites afin de mettre un terme au contrôle des humains-âmes.

La désintégration d’un voile s’est complétée, le 19 février, au niveau du mésencéphale (élément du tronc cérébral) des HA5D, ce qui nous a permis, le lendemain, de basculer au niveau de la conscience, la levée du voile provoquant un éveil, une lucidité. Mais la conscience 3D n’est toujours pas désintégrée, elle nous habite encore, dans notre plan mental, mais à moindre dose.

Toutes ces interventions ont créé une tension en continue tout le long de la colonne vertébrale jusque derrière la tête, bienvenue dans le club des étourdis!!! Douleurs à l’oreille interne, maux de tête et j’en passe. Malgré tout, cela s’estompe tranquillement, le changement de conscience semble s’opérer graduellement. L’hypothétique basculement cité dans le bulletin précédent est en cours, nous n’avons juste pas la mesure et l’étendue du processus, tant et aussi longtemps que ce monde 3D sera dans notre champ de vision. La perception inversée de la vision a tout à voir avec ce monde. Mais il est trop tôt pour en élaborer la compréhension. Toutefois, certaines sensations au niveau de la couronne de la tête, relèvent directement de la localisation des nerfs optiques dans le crâne et non des chakras #6 et #7. Autrement dit, le système visuel a été lourdement encodé.

Il est fort possible aussi que les portails organiques (PO) basculent dans une réalité qui ressemble davantage à leur structure génétique, énergétique et cérébrale. Les contacts encodés ont aussi été désintégrés entre reptiliens, HR et PO. Ce qui va peut-être donner une chance aux PO d’évoluer dans un contexte propre à eux. Ils doivent acquérir le chakra #7 afin d’entrer en contact avec les plans supérieurs. D’un autre côté, l’absence de ligne directrice chez les parasites, les encodages sont disparus, pourrait donner suite à un cafouillage dans le monde 3D. De façon générale, les événements publics n’ont pas été si pénibles ces derniers temps, c’est plutôt à l’échelle « humaine » individuelle que cela s’est opéré.

À la vitesse que cela se déploie en ce moment, il ne sert plus à rien de se poser des questions, de tenter de diriger ou d’intenter quoique ce soit. Se fier à son intuition, non pas nécessairement l’intuition viscérale ou du cœur mais celle plus haut, là où système visuel et chakra #6 se rejoignent. L’intuition se déplace tout le long de la ligne des principaux chakras. Maintenant que notre structure cérébrale est libérée des encodages reptiliens, l’intuition peut s’élever. Reste juste le plan mental à se libérer de la conscience 3D et des intentions qui s’y rattachent. Alors, intuition et chakra #7 vont se fondre dans et avec la conscience supérieure.

Léandre
24 février 2016

 

Étiquettes : , , , , , ,