RSS

Archives de Tag: Saut de fréquence

Fréquence vibratoire, notion

Le terme en lui-même est un pléonasme (répétition de mots dont le sens est identique) car une fréquence c’est déjà une vibration.  La fréquence est donc…

« Nombre de vibrations par unité de temps dans un phénomène périodique ».
Petit Larousse Illustré 2004.

Une fréquence est un nombre de cycles qui se produisent en une seconde, l’unité est l’Hertz (Hz). Plus la fréquence est élevée, plus la longueur d’onde est courte. Le réseau électrique est à la fréquence (environ) 50 Hz, sa longueur d’onde est de 6000 Km, alors que la fréquence de 30 000 Hz (ou 30 KHz) utilisée en radiocommunication, a une longueur d’onde de 10 Km.

L’ondulation d’une fréquence

Voilà pour la définition technique d’une fréquence!

Nous recevons des Énergies lumineuses des plans supérieurs qui, lorsqu’elles pénètrent le champ d’énergie humain et terrestre, doivent se transformer en éléments plus facilement assimilables. La vie sur terre est constituée de l’atome de carbone et la mesure que j’utilise représente ces Énergies perçues après avoir pénétrées la porte d’entrée (le cordon d’argent pour le champ d’énergie et le système nerveux central pour le corps physique) mais avant leur transformation en faisceaux par les glandes cristallisées.

Ces Énergies ne sont pas constituées à la base d’atomes de carbone mais bien de cristal (et surement d’autres éléments indescriptibles provenant d’ailleurs). Depuis 2012, en plus du cordon d’argent qui est la porte d’entrée vers le champ d’énergie humain, le système nerveux central sert aussi de porte d’entrée mais pour le corps physique. Ce qui nous permet d’en recevoir et d’en transformer davantage, c’est une évolution exponentielle.

Avant 2012

Ces Énergies¹ ont d’abord commencé par pénétrer uniquement le champ d’énergie humain par le canal de lumière (appelé aussi le cordon d’argent) dont le rôle était de diriger cette pulsation énergétique vers différentes glandes (thymus, épiphyse, hypophyse, pituitaire, pinéale, etc.) du corps physique qui sont alors prises d’assaut pour une transformation graduelle visant à les rendre réceptrices à un nouvel élément, le cristal. C’est la période de cristallisation des glandes chez les humains-âmes composés d’un ADN éthéré à 13 brins. (À ce moment-là, les13 brins d’ADN éthéré ont déjà été activés, prérequis au processus de cristallisation des glandes).

Lorsque les glandes sont cristallisées, les Énergies qui s’y présentent sont séparées en faisceaux contenant des codes spécifiques à la réalisation de l’éveil de la conscience de l’humain. Les parasites étant à l’œuvre, beaucoup de cette énergie transformée est récupérée par la suite avant qu’elle n’ait le temps d’être redirigée vers le corps physique et le champ d’énergie.

Sur les 62% d’humains-âmes qui possèdent les connexions et les ressources (ADN) nécessaires à la réussite du processus, seulement 18% (données d’octobre 2012) ont une base bien ancrée dans le physique 4D. Les autres n’ont pas atteint ce palier uniquement parce que les parasites énergétiques ont empêché l’accès à l’évolution, en déviant l’énergie.

Lorsque j’ai commencé à capter les sauts de fréquence, il n’y avait que quelques jours par mois qui recevaient une pulsation énergétique et ces journées étaient dites lumineux. La terre, à ce moment-là était à 68 Hz… (en 2008) et l’augmentation de la fréquence était alors de 1, 2, parfois 3 hertz par mois! C’était surement tout ce que nous pouvions supporter à l’époque et je me rappelle encore des maux de tête aussi, identiques à ceux d’aujourd’hui. Pour si peu de fréquence…

Nous sous sommes donc adaptés à cette nouvelle fréquence alignée sur les Énergies des plans supérieurs au fur et à mesure que celles-ci ont été captées, transformées et utilisées à des fins d’évolution personnelle et terrestre.

Aujourd’hui, cette fréquence vibratoire paraît complètement démesurée et elle l’est par rapport aux données de juillet 2011, par exemple, alors que nous avons commencé le mois avec 145 Hz de fréquence, mais comme rien n’arrête une lumière qui s’infiltre dans les moindres recoins sombres… l’évolution de la lumière est exponentielle. Et nous en sommes là, habités par de plus en plus d’Énergies lumineuses et de moins en moins de polarité.

Pour l’instant, je conserve l’unité « Hertz » pour des questions pratiques et de liens avec les données passées. Nous sommes encore dans un monde carboné, électromagnétique et polarisé.

Pour combien de temps encore?

¹Énergies de transformation provenant de l’univers : personne ne s’entend pour dire d’où ça vient réellement, l’étoile Polaris, Sirius, le Centre Galactique, le Sagittarius, le Cosmos, la Source, etc, …, et ce n’est pas dans les objectifs du présent texte d’en déterminer la provenance.

Léandre

18 octobre 2012

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , ,