RSS

Archives de Tag: Structure énergétique corporelle

Tableau des systèmes versus les chakras, la migration énergétique

Ce tableau indique uniquement les migrations survenues depuis  janvier dernier au niveau des systèmes énergétiques liés aux chakras et ne prend pas en considération les nouveautés. En plus de la migrations des systèmes, une mutation de la géométrie est survenue. Certains éléments deviennent donc plus « accessibles » d’un point de vue énergie alors que d’autres se préparent à une plus grande fluidité de mouvement avec les plans supérieurs.

Les systèmes affichés d’un (*) se sont délestés d’éléments qui ont servi à la préparation de cette mutation-migration et ne sont plus utiles pour l’instant ou d’éléments qui ont migré individuellement vers d’autres chakras.

Ces changements importants au niveau de nos structures énergétiques corporelle et aurique (aura), sont précurseurs et non définitifs, d’autres surprises sont à prévoir. Aucune analyse pour l’instant, juste se laisser inspirer. Vos impressions sont bienvenues.

Léandre

26 octobre 2018

Chakras 9 à 13 migration

Chakra 8 migration

Chakra 7 migration

Chakras 4 à 6 migration

Chakra 3 migration

Chakras 1 et 2 migration

Publicités
 
Commentaires fermés sur Tableau des systèmes versus les chakras, la migration énergétique

Publié par le 26 octobre 2018 dans Mutation énergétique et physique

 

Étiquettes : , , , ,

Les paramètres énergétiques du corps physique ont changé

Un long processus débuté en mars vient de se terminer. La géométrie de la structure énergétique corporelle est maintenant 5D. Des points d’ancrage ont été instaurés afin de favoriser la circulation de l’énergie 5D. Cela a entraîné et continu d’entraîner des mises à jour énergétiques importantes dans les composantes surtout les méridiens et les éléments (feu, bois, terre, eau et métal).

Pendant tout le mois de juin, ce processus s’est accéléré et nous nous sommes retrouvés dans une soupe énergétique vague, sans direction précise, avec des moments suspendus, en attente et dans l’impossibilité de capter un sens véritable aux mouvements énergétiques en nous. Cette restructuration majeure a occasionné une instabilité et donc des faiblesses et fatigues énergétiques. Alors que les symptômes s’étaient atténués depuis quelques temps déjà pour certains d’entre nous, voilà que le corps a été soumis à des fluctuations subites de tensions énergétiques liées aux méridiens ou des inconforts généralisés causés par l’ensemble de la structure énergétique du corps en ajustement.

Malgré tout cela, une sensation de légèreté s’est installée. En plus de ce changement de cap majeur énergétique dans notre corps physique, une technologie artificielle 3D a été désintégrée en juin, liée à un ou des aspects du corps chez les HA5D (qui peut s’apparenter à une légère anomalie de naissance ou bien un aspect du corps qui a toujours été plus faible). Cette technologie a induit une réalité holographique 3D au niveau du système nerveux central et du système endocrinien (dont plusieurs glandes sont situées dans le cerveau). La désintégration actuelle de cet hologramme 3D provoque d’étranges sensations au niveau de la notion du temps et des perceptions sensorielles, par exemple : pendant un moment l’environnement est silencieux (comme dans un champ à la campagne) pour devenir extrêmement agaçant malgré des sons connus, ou alors sensation de saut/d’arrêt du temps, etc.

Structure énergétique corporelle

Pour l’instant, même si la structure énergétique est à géométrie 5D, l’énergie qui y circule est principalement 4D. Des mises à jour en continu vont lentement permettre une circulation de l’énergie 5D dans notre corps physique. Grâce à ce changement géométrique le corps est en mesure d’intervenir dans la matérialisation de la nouvelle réalité physique 4D à partir de nouveaux paramètres et donc d’un nouveau palier énergétique. Un changement de trajectoire personnelle et collective se profile à l’horizon, qui peut survenir brusquement, grâce à la disponibilité de nouvelles lignes temporelles correspondant à la nouvelle réalité énergétique du corps physique.

Le passage d’une perception du monde 3D à une nouvelle réalité physique 4D exige une préparation et plusieurs aspects du corps physiques y contribuent conjointement. L’organe sensoriel endocrinien du chakra #1 (une composante de la structure énergétique corporelle) responsable de l’ancrage au sol, transmet maintenant des informations au cerveau en vue d’un changement dans la conception, l’idée que nous avons du monde physique 4D, le cerveau étant responsable de la perception physique sensorielle et finalement le diaphragme qui a pour fonction d’offrir nos créations au monde extérieur.

Le diaphragme est le siège de l’Élixir ou le cadeau que les ancêtres de la race humaine ont légué. Il est porteur des marqueurs génétiques (comparables à des antennes) et la centrale où s’alignent les actions créatrices et se concentre la distribution des interventions vers le monde extérieur. Actuellement, il y a un alignement en cours entre les nouvelles lignes temporelles du monde physique 4D et le diaphragme afin d’ancrer un pont entre le corps physique et le monde extérieur.

Pour juillet, même si ce mois est déjà bien entamé, chez tous les HA5D qui ont intégrés la conscience 4D dans leur corps, il y a : un processus de dégagement de la réalité holographique 3D imbriquée au niveau du système nerveux central, un début d’intégration de l’énergie 5D dans la structure énergétique corporelle, une synchronisation des systèmes de Pensées des HA5D et une augmentation de la fréquence de conscience entre les incarnations de l’âme.

Il y a eu durant le mois de juin une intensification dans le processus d’activation d’une nouvelle réalité ainsi que la finalisation d’un processus d’interconnexion entre les HA5D porteurs des codes Sacrés. Cela augmente le champ de force et d’unité qui active les codes spécifiques en sommeil chez les autres HA5D.

Textes sur les codes génétiques spécifiques :

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2018/06/04/les-codes-genetiques-specifiques/

https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/2018/06/05/les-codes-genetiques-specifiques-suite/

Malgré l’intensité et l’importance dans l’ensemble de ce qui se passe en ce moment, il est souhaitable de nous maintenir dans une stabilité et un équilibre sur tous les plans de notre existence. Bien que nous soyons constamment encouragés à nous reposer, l’énergie s’intègre et s’équilibre mieux lorsque nous sommes en mouvement. Au rythme des mises à jour qui s’imposent depuis le changement géométrique et à venir, l’exercice physique pratiqué de façon régulière, sans excès et selon ses capacités personnelles s’annonce sûrement bénéfique. La vie est mouvement et le repos est la régénération énergétique. Une fatigue ressentie dans une partie du corps, signifie que cet aspect du corps a besoin d’attention. Il est important de trouver l’équilibre entre repos (vers l’intérieur) et mouvement (vers l’extérieur).

Même si le changement géométrique place les HA5D davantage à l’abri des attaques du monde 3D, l’ignorance du processus actuel rend vulnérable face aux aléas de l’environnement 3D. Toute l’humanité réagit aux vagues d’énergie qui déferlent sur terre, quel que soit leur provenance. Selon la génétique et l’évolution de chacun(e), le résultat diffère. Pendant qu’une force subtile prend de l’expansion à l’intérieur du corps physique chez les HA5D, les hommes robots (HR) sont de plus en plus enclins à des réactions subites d’agressivité simplement verbales ou malheureusement physiques dans certains cas avec de graves conséquences, alors que chez les portails organiques (PO), leur propension génétique à l’émotivité prend une tournure théâtrale. L’absence d’énergie de renouvellement a maintenant atteint un seuil critique où il est possible d’observer chez les HR, PO, reptilien et walkin des comportements ou des situations qui indiquent qu’ils ont épuisé leur réserve et vivent sur le potentiel que peut apporter une crise.

Nous entrons dans une phase de stabilisation énergétique à l’intérieur de nos corps physiques, nécessaire au retour à l’équilibre après autant de pérégrinations. Ajoutons à cela notre perte d’intérêt et d’attention pour le monde 3D (et pour l’effort en continu) ce qui donne comme résultat le besoin de minimiser les interactions avec le monde 3D dans la mesure du possible et de s’adonner à une activité agréable qui ne requiert ni la présence des systèmes dans lesquels nous habitons, ni un quelconque effort. Comme lire un bon livre qu’une personne bienveillante a déposé sur un banc…

Léandre

12 juillet 2018

 

 
Commentaires fermés sur Les paramètres énergétiques du corps physique ont changé

Publié par le 13 juillet 2018 dans Physique 4D

 

Étiquettes : , , , , ,

Essorage en cours

Cela fait bien 3 ou 4 fois que je reprends ce texte en cherchant une hypothétique ligne directrice. Nous sommes toujours dans un processus de désintégration d’éléments 3D qui s’articulent encore dans certains aspects de nos corps. Mars a été le mois de la désintégration des fragments (virus vibratoire, énergétique ou physique) et depuis l’Équinoxe, c’est la structure énergétique qui est perturbée par la désintégration de certains de ces fragments logés sur des points méridiens. Provoquant tensions et sensations d’être grillé par un courant électrique. Mais essayons de bien dormir quand même…
La structure énergétique comprend tous les méridiens, les chakras du corps, les cinq éléments (feu, terre, eau, bois, métal) permettant la libre circulation des énergies 4D dans tout le corps. À noter, le méridien vaisseau gouverneur qui longe la colonne vertébrale en passant par le dessus de la tête jusque sous le nez. De nombreux vieux fragments y avaient élu domicile. Vieux parce qu’ils étaient là depuis longtemps et avaient une fonction précise, laquelle? Pas tout à fait sûre. Toutefois, certains problèmes qui perduraient depuis longtemps sont subitement disparus après la désintégration de ces fragments. Cela s’applique aussi aux animaux de compagnie.
Avec avril, cette perturbation de notre structure énergétique s’est accentuée causée par la désintégration de différents aspects d’un système vibratoire majeur dont le rôle était le contrôle mental de tous. Un peu complexe, ce système fonctionnait grâce à des courts circuits vibratoires à différents endroits dans le corps, non pas dans le mental, ni systématiquement dans le système nerveux central (tronc cérébral, bulbe rachidien, etc.). Ce système était utilisé par la religion, la politique, les finances, etc. Sa désintégration a créé une brèche qui va s’élargir au fur et à mesure que l’éveil se précise dans la population. En même temps, les parasites, pions manipulés de ce système vibratoire, perdent de cette capacité à faire croire et à cacher. Le scandale des Panama Papers survient en plein dans ce processus. Ici au Québec, d’autres révélations troublantes qui touchent le gouvernement en place nous montrent en pleine face que leur façon de faire ne fonctionne plus. Eux même en sont surpris.
En ce moment, les parasites subissent défaites par-dessus défaites. Leur modus operandi est dévoilé, visible. Des déconnexions sont en cours chez les parasites au niveau de leur système nerveux central et de façon spécifique chez les hommes robot (HR), responsable d’être un liant dans la population. Difficile à décrire, comme des vecteurs du contrôle mental. Ils provoquent tellement de courts circuits vibratoires qu’une intervention était de mise pour neutraliser ces courts circuits avant leur désintégration en bloc, cela aurait pu causer un chaos dans la psyché des HA5D.
Depuis plusieurs jours, frissons, maux de tête, troubles digestifs, mes chats vomissent. Par contre, je dors! Signe que ma structure énergétique se rétablit. Ces symptômes varient en intensité et selon le moment, dépendamment de l’état de la structure énergétique (actuellement en régénération) de chacun.
Tout s’est passé au niveau vibratoire depuis début avril surtout avec la découverte pour moi de ce système de contrôle mental. Une surprise de taille comme un « Jack in the box ». Les parasites (reptiliens, HR et PO) semblent ne pas en avoir fini de nous surprendre. Et à bien y penser, que cela se passe en douceur est une bonne chose, le choc aurait été trop grand.
Cela se passe à une telle vitesse en ce moment qu’il est difficile de s’en tenir à une seule idée quand vient le temps d’écrire un texte. Tout s’entrechoque et se bouscule. Je souhaitais informer mais je ne sais pas par quel bout commencer!
Par ailleurs, des erreurs d’aiguillage sont possibles. Les parasites étant convaincus de leur mainmise sur ce monde, ils provoquent des situations qui peuvent dégénérer parce que leurs connexions ne sont plus ce qu’elles étaient. Ils veulent provoquer une petite crise, en récolte une énorme, ils perdent contrôle. Mieux vaut ne pas se laisser conduire par eux. Gardons nos distances. Dommage pour Jean. Salut, salut!

Léandre
8 avril 2016

 

Étiquettes :